[ESSAI] Triumph RS 765

Ici on parle de tout ce qui touche à la moto quelque soit la marque, le modèle et l'année.
( y compris la mécanique, l'entretien, le tuning, les assurances, les essais, les vidéos, les photos, etc... )
Portes ouvertes à tou(te)s les motard(e)s !
Avatar du membre
Mr steffen
Pilote 50 cm3
Pilote 50 cm3
Messages : 109
Enregistré le : lun. 20 mars, 2017 14:31
Moto : SVS 650 2004
Localisation : Lyon - Uzès

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Mr steffen »

Salut à tous,

J'ai profité du changement d'un train de pneu de ma SV pour aller voir ce qui se fait chez les anglois. L'idée à la base était de tester une street triple 675 pour voir de quoi le 3 cylindres est capable et vérifier si a me correspond éventuellement pour la moto suivante (40 000 km sur le SV, il faudra bien que ça s'arrête un jour). Je me verrai bien sur un daytona :coeur: Mais la concess de Dardilly ne proposait pas de 675 à l'essai et le Dayto n'est plus au catalogue, donc on fera avec.

Infos techniques :
Roadster, 765cc, 123 CV, 8,10 mkg, 180 Kg tout plein fait.
Ohlins et showa pour l'amortisseur et la fourche, MC radial et étriers brembo pour le freinage.
shifter up/down.
Qu'on se le dise, sur le papier, ça sent déjà bon.

https://www.motoplanete.com/triumph/810 ... ntact.html

Conditions de l'essai
1h, des routes sympas dans le mont d'or juste à côté, de quoi tester ce qui m’intéresse : un peu de ville et des virolos.
Mon SV avait des pneus en fin de vie, ce qui peut expliquer le ressentis d'une moto plus vive sur la RS.

Expérience pilote :
100 000 km en GPZ et SVS 650 injec et quelques autres motos testées à la volée.
Je me base essentiellement sur mon ressenti avec le SV, freinage complétement révisé, durits avia, amortisseur de GSXR 750 et fourche entretenue régulièrement. J'aime quand ça tient le pavé. :perv:



CR :
Je sors de la concession, clé en poche. La moto est bien finie, rien ne dépasse, les matériaux font bonne impression et des petits détails sautent aux yeux. Châssis similaire aux génération précédente dans l’esthétique, coloris discutable mais très discret, rétros en embout de guidon d'origine, écopes de radiateur, aileron de requin pour la chaine, l'amortisseur jaune qui annonce du lourd, c'est beau, c'est propre, c'est bien finit.
Quelques détails jurent un peu : le support de plaque (normal), la béquille, le catadioptre sur la fourche et la tête de fourche en bloc, je ne suis pas fan. Il y a un air de tuono, mêlé à un phare de street 2012, chelou. Au moins le tuono avait le mérite d'être moche, sans appel, là, c'est mitigé, ça me laisse une moue sous le casque.
Image

Image



Contact.
Objectivement, c'est beau le XXIe siècle : le TFT s'illumine, toutes les infos sont visiblement rapidement à l'écran (peut-être mon côté génération Y). Je sens déjà que les rétros en embout de guidon vont vite m'irriter. La moto semble molle presque et la selle est accueillante. Je passe en mode sport, embrayage, démarrage.
Le son du tri-cylindres est assez feutré, mais pas désagréable, notamment dans les tours. Je pense que je pourrais conduire sans les bouchons d'oreille, alors qu'ils me semblent essentiels pour le SV. Je n'ai pas ressentit de vibrations gênantes.
Les premiers tours de roues sont sympas, je prends mes marques rapidement. Force est de constater qu'il me faut une sportive. Les demi-guidons et un carénage avant me manquent. La position est cependant plus reposante. On est droit, jambonneaux pas trop repliés, tout est naturels dans la position, le pilotage ou les commodos.
Image


3, 4, musique.
Après quelques km pour m'extraire de la ville, pas grand chose à signaler. Le moteur est coupleux et souple, il reprend bien sur tous les rapports. Les rétros me les brisent, ça y est. On y voit rien d'une part et impossible de sortir la main par le côté comme je le fais d'habitude pour saluer ou gesticuler.
Les premiers virolos sont là. ça défile.
La moto est intuitive, puissante, coupleuse, reprend en sortie de virage peut importe le rapport et tient le pavé. A 10 km de la concession, j'ai l'impression de l'avoir toujours conduite. Mon gros derch glisse sur la selle quand j'ouvre en grand entre deux virages. 15 :| km/h sur le compteur, 2 sur l'IRE, freinage, j'engage avec la moto, couché sur le réservoir, sortie de virage, wheeling. :mrgreen: on va calmer le jeu, parce qu'ils ont ma carte bancaire en guise de caution et qu'il y a du monde le samedi sur les routes des monts d'or. L'échappement qui était discret jusque là se fait entendre : un son rauque, typique du 3 cylindres mais pas trop fort. On sent qu'ils ont bossés là dessus aussi, en témoigne la belle finition carbone à la sortie du silencieux.
La belle n'est pas en reste pour enrouler. Les 765cc lui donnent du coffre pour rester en 4, dans le premier tiers du compte tours et pour enchainer les virages sans la brusquer.

Finalement, je n'utilise le shifter uniquement quand je me concentre pour le faire. Question d'habitude. La boite est plutôt agréable, malgré un petit faux neutre à un moment. Le freinage est nettement moins impressionnant que la fiche technique le laissait entendre. Par contre, niveau puissance, on sent l'allonge et les 45cv de plus que la SV, même si le moteur est beaucoup plus linéaire. Niveau tenue de route, c'est impériale. La moto est vive, se place facilement en virage, les changements d'angles se font intuitivement et une fois dans la courbe, on pourrait presque enlever une main du guidon pour se gratter.


Image
Je ma gare sur un parking pour prendre 5 min pour faire le bilan et calmer le jeu avant de rentrer fissa parce que le temps file.


Bilan :
Alors, tu changes ?
On ne va pas se mentir, le prix hérisse le poil (12 000€ quand même). Je vais surement me tourner vers de l'occaz pour ma prochaine.

Ça manque de demi guidons et d'une bulle en ce qui me concerne mais c'est le genre de moto qui fait réfléchir sur le fait de prendre un roadster plutôt qu'une sportive. Pourquoi pas prendre une street R 675 2013, 2 000€ moins chère que la dayto en occaz avec moins de bornes. J'y perdrais en sensations, mais j'y gagnerai en praticité et en confort. C'est le genre de bécane qui se laissera emmener pour un roadtrip sur plusieurs jours, en évitant soigneusement les autoroutes et en ajoutant des sacoches cavalières.

Aucune idée pour le duo, je considère qu'une moto n'est pas faite pour ça à la base (je fais exception pour mes copines 2 fois par an, faut pas déconner non plus :cote: ) A priori, pas de soucis particulier, la selle à l'air confortable, il faudra juste ne pas avoir peur de manger ses genoux.

Le moteur est plus lisse que le SV (les normes euro et le 3 cylindres) mais garde quand même un peu de pêche à haut régime. Il est moins impressionnant de prime abord, que ce soit sur le bruit ou le caractère. Mais quand on commence à jouer avec, il se révèle démoniaque et pousse-au-crime. La tenue de route est irréprochable, la moto vive et le freinage fait le boulot (mais nécessite quand même 2 doigts).
En résumé, c'est une super bécane, qui a un très bon potentiel sur les routes et qui garde du coffre pour le circuit. L'équipement n'est pas pour rien dans le ressentit, d'autant que le châssis est réputé sain pour cette gamme de chez Triumph. Elle est la digne successeuse d'une longue lignée de street/speed et ça se sent. C'est une moto qui s'adresse à un public avec un peu d’expérience, d'ailleurs, elle n'est pas adaptée pour le permis A2.

Le concess pas entendu parler de dayto 765 en préparation. Dommage, ça aurait fait un beau duel avec la RS 660 d'Aprilia et ça aurait fait de moi un homme comblé, à l'affût des occaz dans 2-3 ans.
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Merci pour le CR, très joliment écrit ! :super:
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.
Avatar du membre
Skysam
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9680
Enregistré le : dim. 18 déc., 2011 21:54
Moto : 690+675+400

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Skysam »

Si les demi-guidons te manquant vraiment et que tu as un "petit" budget, la meilleure solution c'est de prendre une Street et de remplacer le guidon par des bracos. Tu y gagnes lors de l'achat de la moto (comme tu dis la Street est moins cher), mais tu vas aussi beaucoup y gagner sur l'assurance (pratiquement du simple au double).
Ca te fera un pseudo cafe-racer.
Si tu veux la passer complètement en dayto, c'est pas le même budget par contre (les carénages d'origine coûtent une blinde).
Avatar du membre
FrEdO
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 11897
Enregistré le : sam. 13 nov., 2010 8:15
Moto : Street Triple RS
Localisation : Antipolis

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par FrEdO »

J'ai arrêté de lire au passage où y eu comparaison esthétique avec un Tonneau :mrgreen:
Image
Avatar du membre
Mr steffen
Pilote 50 cm3
Pilote 50 cm3
Messages : 109
Enregistré le : lun. 20 mars, 2017 14:31
Moto : SVS 650 2004
Localisation : Lyon - Uzès

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Mr steffen »

JEJ a écrit : lun. 22 mars, 2021 18:28 Merci pour le CR, très joliment écrit ! :super:
:merci:
Skysam a écrit : lun. 22 mars, 2021 18:54 Si les demi-guidons te manquant vraiment et que tu as un "petit" budget, la meilleure solution c'est de prendre une Street et de remplacer le guidon par des bracos. Tu y gagnes lors de l'achat de la moto (comme tu dis la Street est moins cher), mais tu vas aussi beaucoup y gagner sur l'assurance (pratiquement du simple au double).
La dayto, c'est mon coup de cœur depuis des années. Mais il faut que je me fasse une raison : entre le contexte pro qui est délétère en ce moment et mon envie de gouter un peu à la terre avec un petit trail, je vais devoir revoir le budget.
La street R me semble être une bonne alternative, mais je préfère mettre 300€ dans une bonne bagagerie que dans des carénages ou des bracelets.
Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
FrEdO a écrit : lun. 22 mars, 2021 19:15 J'ai arrêté de lire au passage où y eu comparaison esthétique avec un Tonneau :mrgreen:
Oh non, la secte Tonneau appel au boycot :hehe:
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:09 Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
Pas sûr, j'en reviens et sur route, c'est clairement pas le truc le plus drôle. :gene:
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.
Avatar du membre
nico97410
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 6812
Enregistré le : lun. 25 mars, 2013 13:56
Moto : Ex-SV650S 06' - VFR 750 RC36-II 96' - VFR748RR
Localisation : Ile de la Réunion

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par nico97410 »

JEJ a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:53
Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:09 Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
Pas sûr, j'en reviens et sur route, c'est clairement pas le truc le plus drôle. :gene:
La vérité, de derrière quand y’a passagère te donnait des claques dans le casque c’était rigolo. :mrgreen:
Avatar du membre
Mr steffen
Pilote 50 cm3
Pilote 50 cm3
Messages : 109
Enregistré le : lun. 20 mars, 2017 14:31
Moto : SVS 650 2004
Localisation : Lyon - Uzès

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Mr steffen »

JEJ a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:53
Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:09 Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
Pas sûr, j'en reviens et sur route, c'est clairement pas le truc le plus drôle. :gene:
Peux tu développer ? Difficile d'en tester pour le coup et ça fait partit des bécanes qui sont accessibles (tout est relatif) en occasion.
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1166
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Titounecsn »

FrEdO a écrit : lun. 22 mars, 2021 19:15 J'ai arrêté de lire au passage où y eu comparaison esthétique avec un Tonneau :mrgreen:
Perso j'ai arrêté quand j'ai lu que la différence de vivacité entre un SV et une Street RS s'expliquait par la différence d'usure des pneus :gene:
Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 11:28
JEJ a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:53
Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:09 Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
Pas sûr, j'en reviens et sur route, c'est clairement pas le truc le plus drôle. :gene:
Peux tu développer ? Difficile d'en tester pour le coup et ça fait partit des bécanes qui sont accessibles (tout est relatif) en occasion.
Quand il te manque la moitié des vitesses, tu te fais un peu chier à jongler avec les vitesses restantes, donc tu n'es jamais au bon régime :]
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 11:28
JEJ a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:53
Mr steffen a écrit : mar. 23 mars, 2021 10:09 Au pire, un gex 750 peut être une bonne alternative :mrgreen:
Pas sûr, j'en reviens et sur route, c'est clairement pas le truc le plus drôle. :gene:
Peux tu développer ? Difficile d'en tester pour le coup et ça fait partit des bécanes qui sont accessibles (tout est relatif) en occasion.
Désolé, oublié de répondre à ta réponse.
Pour faire assez court, je suis passé du SV au Gex 750 (2004), c'était un rêve de gosse d'avoir CE modèle. Les premiers temps c'était sympa, la découverte, toussa, précis et rigide par rapport au SV (pas sur tu vas me dire), très (trop) puissant, mais kiffant. Après quelques journées pistes et quelques milliers de kilomètres en roadtrip, je me faisais clairement chier sur route avec. En dessous de 120, c'est pas très marrant, sauf que t'es déjà hors limite tolérable niveau points perdus. Pareil, faut des routes type circuit pour bien en profiter, ce qui est rare dans mon coin (Haute-Savoie), et ce qui est rare en France tout court. Niveau accélération, pareil, c'est jouissif quand tu peux ouvrir en grand, mais très rare sont les occasions de le faire. J'ai fini par la revendre pour repasser sur quelque chose de plus marrant, moitié moins puissant (150ch->78ch), un 701 SM. Meilleur choix de carrière.
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Titounecsn a écrit : jeu. 08 avr., 2021 16:33 Quand il te manque la moitié des vitesses, tu te fais un peu chier à jongler avec les vitesses restantes, donc tu n'es jamais au bon régime :]
En France tu peux rester en 1, ça va jusqu'à 137 même en démul' raccourcie (CTB, bâtard :mrgreen:).
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.
Avatar du membre
Mr steffen
Pilote 50 cm3
Pilote 50 cm3
Messages : 109
Enregistré le : lun. 20 mars, 2017 14:31
Moto : SVS 650 2004
Localisation : Lyon - Uzès

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Mr steffen »

Titounecsn a écrit : jeu. 08 avr., 2021 16:33 Perso j'ai arrêté quand j'ai lu que la différence de vivacité entre un SV et une Street RS s'expliquait par la différence d'usure des pneus :gene:
Hola non, certainement pas. Ce n'est pas la même taille de pneu, pas le même équipement, pas la même position, pas la même hauteur de selle, pas le même bras de levier sur le guidon, pas le même poids...
J'ai juste précisé que mes pneus étaient en fin de vie sur le SV. ça n'aide pas à avoir un bon feeling sur une moto. :mrgreen:

Pour faire assez court, je suis passé du SV au Gex 750 (2004), c'était un rêve de gosse d'avoir CE modèle. Les premiers temps c'était sympa, la découverte, toussa, précis et rigide par rapport au SV (pas sur tu vas me dire), très (trop) puissant, mais kiffant. Après quelques journées pistes et quelques milliers de kilomètres en roadtrip, je me faisais clairement chier sur route avec. En dessous de 120, c'est pas très marrant, sauf que t'es déjà hors limite tolérable niveau points perdus. Pareil, faut des routes type circuit pour bien en profiter, ce qui est rare dans mon coin (Haute-Savoie), et ce qui est rare en France tout court. Niveau accélération, pareil, c'est jouissif quand tu peux ouvrir en grand, mais très rare sont les occasions de le faire. J'ai fini par la revendre pour repasser sur quelque chose de plus marrant, moitié moins puissant (150ch->78ch), un 701 SM. Meilleur choix de carrière.
Le fun plutôt que l'artillerie lourde. :merci:
C'est la puissance dans les tours qui la rend difficilement exploitable sur route ? Un V2 ou V4 serait mieux ? (quoique le tuono V4/RSV4 m'ont l'air overkill aussi de ce que j'ai pu tester).
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Mr steffen a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:11 Le fun plutôt que l'artillerie lourde.
Exactement. :cote:
Mr steffen a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:11 C'est la puissance dans les tours qui la rend difficilement exploitable sur route ? Un V2 ou V4 serait mieux ? (quoique le tuono V4/RSV4 m'ont l'air overkill aussi de ce que j'ai pu tester).
La puissance reste dosable, mais sur les 20k que j'ai fait à son guidon, j'étais en dessous des 9000trs/min 95% du temps, alors que ça monte à 15000. L'avantage du couple du 750, c'est que ça marchait déjà bien dans ce régime là, mais je trouve ça dommage de si peu exploiter un moteur (mon avis ;) ).
J'ai testé un Tuono V4 (les premiers) entre la SV et le Gex, il était bridé, c'est une super moto, bien plus amusante sur route que n'importe quelle sportive. Donc débridé j'imagine que c'est forcément overkill sur route, mais comme c'est la course à la puissance partout et chez n'importe quel constructeur....
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.
Avatar du membre
Fryn
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 7468
Enregistré le : sam. 11 déc., 2010 0:38
Moto : Multistrada 1200 S
Localisation : Flessingue, Pays Bas

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par Fryn »

JEJ a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:52
Mr steffen a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:11 Le fun plutôt que l'artillerie lourde.
Exactement. :cote:
Mr steffen a écrit : ven. 09 avr., 2021 11:11 C'est la puissance dans les tours qui la rend difficilement exploitable sur route ? Un V2 ou V4 serait mieux ? (quoique le tuono V4/RSV4 m'ont l'air overkill aussi de ce que j'ai pu tester).
La puissance reste dosable, mais sur les 20k que j'ai fait à son guidon, j'étais en dessous des 9000trs/min 95% du temps, alors que ça monte à 15000. L'avantage du couple du 750, c'est que ça marchait déjà bien dans ce régime là, mais je trouve ça dommage de si peu exploiter un moteur (mon avis ;) ).
J'ai testé un Tuono V4 (les premiers) entre la SV et le Gex, il était bridé, c'est une super moto, bien plus amusante sur route que n'importe quelle sportive. Donc débridé j'imagine que c'est forcément overkill sur route, mais comme c'est la course à la puissance partout et chez n'importe quel constructeur....
Apres t'arrive aussi dans l'agreement de conduite
Personne n'as besoin d'une 1290 SDR, mais quand tu tourne la poignée et le couple te déchire les fesse tu souris quand même :hehe:

Si tu regarde dans mon cas j'aurais pu rester avec mon Versys, c'est amplement suffisant sur route, mais en agreement la MTS est quand même bien mieux.
J'ai ADORÉ la street, et si elle avait pas eu sont historique douteux, je l'aurais sans doute garder. Mais je trouvais que je roulais beaucoup trop vite, avec beaucoup trop de confiance. Je pense que j'aurais fini par me vautrer un jour au l'autre.
60% Of The Time, It Works Every Time
Avatar du membre
JEJ
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 12193
Enregistré le : dim. 02 déc., 2012 12:58
Moto : 701 SM '18 & VERSYS 650 '10

[ESSAI] Triumph RS 765

Message par JEJ »

Oui c'est sûr si ton délire c'est de faire du ON/OFF entre 2 virages faut minimum 200ch pour rattraper le groupe. Puis piler avant le virage.
 
 
Appel de phare à tous mes frères motards de France et de Navarre.