[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Ici on parle circuits, Championnats FFM, Roadster Cup, Endurance Racing Twin, Twin Cup, courses, rallyes routiers, vitesse et pilotage !
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

C'est ça :mrgreen:

Mais au moins je me lance dans l'aventure :P
Avatar du membre
black
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 6702
Enregistré le : mar. 20 août, 2013 18:36
Moto : Ducati 1000 Supersport i.e.

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par black »

Yep c'est clair :)

Et aucun préjugé pour moi concernant ta place au scratch général, au contraire :cote:
Image
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

black a écrit : mer. 21 juil., 2021 23:23 Yep c'est clair :)

Et aucun préjugé pour moi concernant ta place au scratch général, au contraire :cote:
T'inquiètes pas, je poiralise et je l'assume :hehe:
Je ne sais pas rouler vite sur route, et je subis beaucoup en spéciale. C'est d'ailleurs pas ce qui me plaît le plus en rallye :gene: je préfère la partie navigation / belle balade et le jeu des contrôles horaires etc...

Mais je me prends au jeu d'essayer de rouler vite (je suis à des années lumières du haut du classement, je suis bluffé à chaque fois que je vois des vidéos de leurs passages en spéciale) pour essayer de décrocher un petit qqch au trophée européen. Et ça ca me fait vibrer :)
Avatar du membre
black
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 6702
Enregistré le : mar. 20 août, 2013 18:36
Moto : Ducati 1000 Supersport i.e.

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par black »

:super:
Image
Avatar du membre
Caytos
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 5637
Enregistré le : ven. 03 nov., 2006 10:35
Moto : Ducati Supersport 939S 2017
Localisation : 68 - Soultz

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Caytos »

Du moment que tu y trouves ton compte et que tu t'amuses, c'est l'essentiel.
En tout cas chapeau!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

[size=14pt]Rallye du Dourdou - 16-17 Juillet 2020[/size]

Nouvelle manche de championnat = pas mal de bricoles à faire.

Sur ma street je monte mon nouveau tripmaster reçu au retour de la Sarthe. En bidouillant sur la roue avant pour mettre mon capteur, je me rend compte que j'ai un disque voilé [pascontent2] Je le change donc par un que j'avais en stock, limite tolérance en épaisseur. Je fais tout le branchement électrique et le paramétrage du tripmaster, tout fonctionne. Je fais aussi une bricole pour le support numéro devant histoire que ça soit plus propre. Je change aussi mon pneu arrière qui était bien rincé à l'issue de la Sarthe (la dernière spéciale au témoin bouffé sur le mouill
Je remonte mes feux additionnels, je teste, je règle, tout est ok.

Une semaine avant de partir au Dourdou, on profite de la seule soirée sans orages pour aller faire une balade. En revenant, on se rend compte que le radiateur de la Duke de Morgane pisse comme un panier :o Ni une ni deux je démonte et je l'emmène chez un spécialiste radiateur pour réparer. Verdict 3j plus tard radiateur irréparable. On est jeudi soir, il faut en trouver un d'ici le jeudi 15 juillet :-X
Tour des concess, personne n'en a en stock. On tente une commande sur internet avec livraison entre 2 et 8 jours, et on serre les fesses. Réponse le samedi matin: on doit le commander chez KTM donc on ne pourra pas vous livrer à temps.

Heureusement les copains sont là! [sauteamour] Océ, m'envoie un message pour me dire "J'ai pas besoin de ma Duke ce WE, au pire vous prenez mon radiateur" [coeur] [amoureux] [sauteamour] [coeur] [amoureux] [sauteamour]

Soulagés, nous voilà prêts à partir [yeah]

Mercredi 14 Juillet:
Sont cons ces suisses ou quoi? ??? Travailler un 14 Juillet, on a pas idée! [ninjas]
16h pétante je quitte le boulot, je rentre en 4e vitesse, je finis de charger la voiture des derniers trucs que je voulais pas trimballer toute la journée (bouffe, bidons d'essence...), j'attelle la remorque et Momo rentre tout pile du boulot. 17h nous quittons notre Suisse pour se rendre [s]au Dourdou[/s] dans les Monts du Lyonnais chez Océ et Skysam qui nous attendent avec un radiateur et un bon repas [amoureux]

20h environ, on arrive chez nos hôtes, on attaque quasi direct la mécanique. Sam et Océ avaient déjà prélevé l'organe de refroidissement de la donneuse en nous attendant, il ne restait plus qu'à réaliser la greffe sur la bête à sauver et à la transfuse de suffisamment de liquide de refroidissement. Tout en papotant, le temps de bien purger l'air, comparer les bécanes, ranger les outils, recharger la duke sur la remorque, etc.. , on a gentiment pu attaquer l'apéro 1h plus tard. Grosses lasagnes [bave] et flan patissier (re [bave] ) accompagné de quelques rhums arrangés, nous voici au dodo à 1h du matin passé.
Merci encore pour cette belle soirée et la greffe de radiateur, c'était top de vous revoir [sauteamour]

Jeudi 15 Juillet:
Réveil 7h15, douche, tête dans le pâté, petit dej... 8h on décolle en libérant nos hôtes pour qu'ils puissent aller bosser. 8h15: merde, Momo a oublié son téléphone [sifflote] Heureusement Océ nous trouve une solution pour le récupérer [yeah]
Bref, on arrive vers 13h à Villecomtal, non sans s'être tapé une chié de routes de merde (La route avec déviations entre St Flour et Villecomtal avec une remorque, ça vaut des points!). On fait le tour du 1er paddock, archi complet. 2e paddock idem. Il nous reste le 3e paddock qui est devant le terrain de foot et dont l'entrée fait pas vraiment rêver pour se lancer avec une remorque:

Image

On cale notre petit campement les 2 pieds dans la merde, mais juste à côté des douches et du point d'eau, on a de l'électricité et les toilettes sont pas très loin. Ca sera parfait, surtout qu'ils n'annoncent plus de pluie du WE, donc ça va gentiment sécher.

Image

Puis on part faire les recos.
Les spéciales sont ultra compliquées à mémoriser. On passe 4 ou 5 fois dans l'ES de Limon.

Image

4,5km dont une majorité en forêt, du gravier partout, de la boue, des affaissements de chaussée... Mamamia! :o
Ensuite quand on sature et qu'on ne retient plus rien, on part faire l'ES de Pruines. Traversée de village (avec plaque d'égout à la corde et terre plein central dans le virage)

Image,

épingles, virages qui referment... Elle fait un poil moins peur, j'arrive mieux à mémoriser, mais ça va être tendu. Surtout qu'on est tous les 2 crevés, on manque cruellement de sommeil depuis quelques temps. Morgane s'endort presque entre 2 virages dans les recos tellement elle est HS. Après 5 passages on lâche l'affaire et on va faire le plein des jerrycans d'essence et acheter des trucs frais à manger à la boucherie de Villecomtal (que je recommande vivement [bave2] ) et à la supérette.

On se pose, petite sieste, roadbook, coup de main au voisin de paddock qui est méga à l'arrache et dont c'est le premier rallye, apéro, resto, dodo tôt.

Image

Image

Vendredi 16 Juillet:
[pascontent2] C'est qui ce @#$!% qui klaxonne comme un teubé à côté de la tente? [pascontent2]
C'est le boulanger ;D Le temps que je me lève notre voisin de paddock me tend 2 croissants tout frais "merci pour le coup de main et les conseils d'hier :D Bon ap' "
Trop bien! [applaudi]

On se prépare gentiment, contrôle administratif, on pose les plaques numéro, on file au technique. RAS, TVTB, la street passe à 88dB (mesurée à 90 à la Sarthe 3 semaines avant par les mêmes personnes %) ). Ils me font juste un peu chier car on ne trouve pas l'étiquette d'homologation de ma combi (première fois qu'ils la demandent), mais comme c'est une Ixon en bon état, ils me disent "ok c'est une marque connue, ça passe".

Image

Image

Image

Morgane a un pneu arrière à roder, on doit aussi un peu se dérouiller vu qu'on a roulé qu'une 60aine de km depuis le Rallye de la Sarthe (vive l'automne ;D ). Du coup on part se faire un petit tour d'une 50aine de kms.

Retour au campement, repas sur le pouce, sieste pour Morgane, moi je vais tenter de sauver mon tripmaster tout neuf qui a pris la flotte sur la remorque. [pascontent2] Tu parles d'un truc étanche! [sifflote]
Grâce à Kyky j'arrive à solutionner tout les problèmes [yeah] En le remontant je fais tomber une petite vis juste à l'endroit des 2 petites vis qui tiennent le réservoir fermé, sans réussir à la choper, jusqu'à ce qu'elle rentre sous le reservoir [boulet] Ni une ni deux, je lève le réservoir pour... ne pas la trouver (spamafote)
Bon c'est pas grave Thierry Boyer qui est juste à côté me dépanne de vis qu'il a dans son bazar. Je remonte le tout, je démarre la moto pour la déplacer et là c'est inondation d'essence! Cette saloperie de durite qui s'est débranchée de la pompe quand j'ai levé le réservoir :o Première fois que ça me le fait. Coup de stress, je sais exactement ce que j'ai à faire, mais je m'énerve et me stress parce que ça va être l'heure du briefing.
Thierry qui a vu la scène me dit "écarte toi, sors moi ça, ça et ça comme outil, va te calmer, tu vas faire de la merde, je m'en occupe". En effet, j'avais besoin de me calmer.
On rebranche, on remet le réservoir et la belle craque au 1/4 de tour.
17h55, C'est l'heure d'aller au briefing, on rangera le bordel plus tard.

Le briefing commence par "Vous aimez le gravier? Vous aimez la terre sur les routes? Vous aimez l'herbe au milieu des routes? Alors vous êtes au bon endroit, bienvenue au Dourdou ;D"
Puis le blabla habituel, et les corrections / compléments de roadbook: Case 23 graviers sur 800, case 32, attention graviers sur 2km, case 54 la DDE a tout gravillonné sur 3km, case 68 il y a du purin, case 72 ils ont barré la route mais vous pouvez quand même la prendre, etc... etc... Bref ça va être chouette tiens! (mdr)

Retour au paddock, on mange un morceau et on s'habille car le départ du prologue c'est pour bientôt.

RDV en prégrille à 20:51 pour départ 21:01

Image

Je partirai avec le #101 Morgan Govignon (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le genre de bonhomme qui a fait plusieurs fois le Manx GP, le Tourist Trophy et c'est lui qui a emmené la moto du Mig pour la faire courir en Nouvelle Zélande). Pas de pression, ça va le faire, il roule en street comme moi, il a mon âge, il... oh putain! Il m'a déjà collé 200m en moins de 500m :o :o Réveilles toi mon gros! C'est peut être que le prologue mais va falloir te mettre dans le rythme! [sifflote]

On rejoint vite du monde devant avant d'arriver à l'ES de Pruines. Ce passage n'est pas chronométré, c'est juste le prologue. Je laisse partir Morgan puis 15s plus tard je m'élance. Au milieu de la spéciale je me retrouve derrière la Benelli 1130 TNT #40 qui se traine l'oignon. Je double puis je rejoins un duo en 1200GS. Je double aussi, mais je sens que Ben derrière avec son 600GSXS n'attend qu'une ouverture pour me doubler. Je clignote et le laisse passer. De toute façon c'est pas chronométré.

arrivé en haut, on a un routier qui nous emmène assez rapidement à l'ES de Limon. Arrivé au départ, la course est neutralisée. Mika Porcu (actuel 2e du championnat derrière Schiltz) s'est envolé au 1er virage avec sa Tuono V4. Bah ça promet [louche]

On attend un moment et ça repart, le pilote va bien, mais la moto est HS. Il parait que c'est déjà le 3e qui se bourre dans le prologue [sifflote]
Le commissaire au départ calme tout le monde "doucement les gars c'est que le prologue".
Arrive notre tour. Il place Morgan, à gauche, moi à sa droite, puis dit départ à telle heure. A l'heure H, Morgan s'élance et le commissaire me regarde bizarrement et me demande "Bah t'attends quoi? Go!"
Ah ok, il fallait partir à 2 de front dans la spéciale [louche]
Le temps que tout ça se fasse, Morgan est déjà loin devant ;D

Un peu plus haut je double la GS en duo, et me retrouve bouchonné sévère par la Benelli TLB. A chaque virage je suis dans son cul, à chaque réaccèl il me colle un boulevard (en même temps ça grimpe sec sur la fin de l'ES).

On rentre au bercail en attendant la nuit. RDV 22:30:30 en prégrille pour un départ à 22:40:30 pour la première boucle de l'Etape 1 (étape de nuit).

E1B1
Cette fois-ci c'est la bonne, la vraie. Je suis un peu en avance en prégrille, j'ai fait mes 2 cacas de la peur, je viens de pisser dans le Dourdou mais j'ai encore envie de pisser :-\ Je crois que je stress un peu.
Le commissaire me fait signe d'avancer. 22:40:30 c'est parti. J'avance sur le tapis, j'entends le speaker prononcer mon nom, que je roule en Triumph Street triple 675 et que je viens de Suisse. Je prends mon carton de pointage, je calcule vite mon heure d'arrivée. 40+10, ça va aller pour les premiers calculs %) Ca sera 22:50:30 au CH de l'ES de Pruines. Je me le note dans un coin de ma tête et gaz! J'arrive 40s en avance au CH, juste le temps de sortir mon carton, vérifier mon heure, et je pointe pile comme il faut.
1ère ES. 10-9-8-7-6-5-4-3-2-1.... je cale [pascontent2] Je vérifie que je n'ai pas passé la cellule de chronométrage, je redémarre, gaz! Tous les virages me sautent à la gueule, classique pour une ES de nuit (surtout sans être passé 3 fois dedans en journée), il y a plein de monde en spectateur, c'est vraiment chouette.
ES1: 80e/112 en 3:39.02 à 51.38 de Schiltz (mdr)

Arrivé au point stop, je fais vite, je calcule vite fait, j'ai 34min pour faire 31,9km. ça fait du 56km/h de nuit sur ces micro-routes, ça va être sport ;D
Et en effet c'est sport :'( On attaque presque direct par une route qui vient d'être regravillonnée (le matin même), avec 2km de descente (forte descente) avec des épingles etc... avec 3cm de gravillons sur toute la route. J'ai l'impression de rouler crevé des 2 pneus :-X

Sur une case qui fait 6,2km où il faut suivre la route principale (qui est une route agricole où tu ne croises pas, avec une infinité de bifurcations possibles), je fais une mauvais appréciation et me trompe de route. A une patte d'oie j'ai pris la route de gauche, suivant les traces et accumulations de gravillons, alors que la RP partait à droite. Je m'en rend compte au bout de 4km quand la case suivante ne correspond plus du tout. :-X Demi tour, gaz (micro route très sinueuse, avec de l'herbe et des gravillons dessus, en descente... autant dire que je suis à l'aise de nuit). Arrivé à l'embranchement où j'ai jardiné je tombe sur un concurrent qui prend la bonne route. Je lui emboite la roue et on tire jusqu'à la fin de la case où il y a un Contrôle de Passage (CP). Au moins je suis certain d'être sur la bonne route maintenant. Je sais qu'avec ce jardinage je vais prendre cher, très cher. Ca ne manque pas, malgré tous mes efforts pour rattraper le temps perdu (j'ai du faire pas loin de 8 ou 9km de trop), je pointe très en retard (je pense environ 4-5min). Ca veut dire plus d'une minute de pénalité. Hop, c'est cadeau, c'est dans la musette.

ES2, il y a une neutralisation de course suite à une chute. J'en profite pour demander au gars en Benelli s'il était en mode reco au prologue ou s'il compte dormir encore sur cette spéciale (et dans ce cas je demande 1 minute entre son départ et le mien). Il préfère me laisser passer devant. Cool.
Compte à rebours, gaz! Punaise qu'elle est compliquée cette ES de Limon :o Le secteur Motocross est passé au ralenti, dans les portions rapides il y a de l'herbe ou du gravillon. Je suis pas serein mais j'essaie de mettre du gaz tout de même :D

ES2: 78e/109 en 4:04.40 à 1:03.64 de Schiltz (je ne sais pas comment il fait :o )

Pour la liaison qui nous permettra de rentrer à Villecomtal, on a 40min pour faire 35,8km (spéciale comprise). Je sens que ça va encore être chaud, vu le timing va pas falloir jardiner à nouveau.
Je roule aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire pour ne pas me mettre au tas. Je me fais rejoindre par le #114 qui roule en 600CBR. On se fait une belle session ensemble, un coup j'ouvre, un coup lui. On se tape la montée d'Estaing vers Villecomtal à fond de gaz, genou au sol en pleine nuit, je prends un pied monstrueux [bave] je déchante vite quand on bifurque sur une micro route de meeeerde, qui finit non revêtue. Et allez, va tenir ta moyenne de 56km/h sur une route en terre en street (mdr) Je repense à mon cours de glisse en carrière et aux routes du style prises en Toscane à l'automne dernier. J'arrive à garder du gaz, gérer les glisses et mes freinages. On ressort de là, petit CP qui confirme que cette route non revêtue était bien prévue au roadbook. On enquille sur une autre route de chèvre. On se fait rattraper par 2 autres concurrents en supermot' qui roulent comme des débiles (enfin plus vite que ce que je sais faire sur ce genre de routes). le #114 les suit, mais je n'arrive pas à m'accrocher sans rouler au dessus de mes capacités. Je les perd assez vite et le temps de me reconcentrer j'ai à nouveau j'ai du encore faire un mauvais choix, mais n'ayant personne devant je ne m'en rends absolument pas compte. 2,5km plus loin (merci la case de 4,2km), je tombe bien sur un croisement qui ressemble à la case. Même si je ne vois pas le panneau de direction Villecomtal, je prends à droite, assez sûr de moi, pensant que la fin de la boucle est dans 3,6km. Eh bah keudal, podzob (spamafote) je pousse encore 4 ou 500m pour être sur que mon trip n'est pas décalé... mais peanuts.... :-X Me voilà encore bien perdu, joli jardinage!
Je rebrousse donc chemin, gaz en grand sur la départementale (qui est la 22 et non la 904 sur laquelle je devrai me trouver). Je vois un panneau de direction Villecomtal. Je laisse tomber le RB, je trace sur Villecomtal en priant pour pas louper de CP et pour arriver dans le bon sens au CH. Malgré tous mes efforts, je pointerai encore avec pas mal de retard. (spamafote)

On a 20min d'assistance. Je fais vite le plein, me pose pour essayer de me calmer. Je suis encore tout tremblant du stress et d'avoir roulé au max de ce que je sais faire en sécurité. Morgane qui a pointé quasi en même temps que moi (malgré son départ bien après moi) essaie de me calmer.

Lutin, c'est chaud ce routier! On a pas le droit à l'erreur, les timings sont hyper serrés et c'est très piégeux :o

Un pipi, un coup de flotte, et c'est reparti pour un tour de manège.

E1B2:
Je passe sur le tapis, sous l'arche. Cette fois on a 7min pour faire 6,8km. Nan mais ils sont tarés! C'est de la toute petite route pleine de gravillons :o Et je sais pas pourquoi je me suis mis 10min dans la tête...
J'arrive au CH, je sors mon carton (un peu comme tout le monde) pour vérifier, et le gars au CH me dit "nan mais vous pouvez y aller, de toute façon vous êtes tous en retard [tirelalangue]

Je passe sur le tapis, et en effet j'ai une minute de retard. Allez hop, encore 15s de pénalité %) Boarf, on n'est plus à ça près [sifflote]

ES de Pruine 2e passage. Ca se passe pas si mal, je me fais même plaisir, chose qui ne m'arrive que rarement en spéciale.
ES3: 75e/105 en 3:38.87 à 50.69 de Schiltz (Wouhouuu j'ai amélioré de 15 centièmes [yeah] (mdr) )

sur le routier j'accroche un mec qui roule en 600 fazer, puis un autre qui roule en MT09. Ils vont fort mais j'arrive bien à suivre. Et comme ils m'ouvrent la route, je fatigue moins. Pendant un certain temps je me demande si le feu stop du gars en Fazer fonctionne, jusqu'à ce qu'il finisse par s'allumer au bout de x km. Ah ok, le mec ne freine jamais :o [applaudi]
On se fait quand même une épingle en mode JBT. Le MT9 tire tout droit et tourne bien dans l'herbe. Le Fazer qui le suivait tire aussi tout droit mais arrive à tourner en touchant juste l'herbe, et moi je prends très en pointe cette épingle, sans toucher l'herbe mais pas beau du tout [sifflote].

On est 2 ou 3 min en avance au CH de Limon. Ca fait du bien de pas prendre de pénalités :D

ES4: Les virages me sautent encore à la gueule mais je m'amuse. je me fais plaisir où je peux, j'essaie de ne pas trop subir, même dans le virage motocross.
ES4: 73e/103 en 3:59.30 à 58.57 de Schiltz qui scratch les 4 spéciales de nuit. J'améliore de 5,1s. Je suis assez content de moi.

Le routier du retour est encore en mode rapide sur les graviers. je roule à nouveau avec le Fazer et la MT09. Par moments j'ai l'impression qu'il y a du brouillard, mais non c'est la poussière soulevée par mes ouvreurs dans le gravier et la boue séchée :D

On arrive 3min en avance au CH. Je pointe à l'heure, rends mon carton. Ouf, la nuit est passée :) C'était difficile!

Je suis tellement encore à fond qu'il me faut du temps pour redescendre en pression. Je discute un peu sur le paddock. Tout le monde a besoin de décompresser avant d'aller se coucher.
Une douche et au dodo, il est quasi 3h du matin et demain il faut se lever pour faire de la moto [sauteamour]

Bilan de l'étape 1: C'est dur. Très dur. Il a fallu rouler vite, être attentif sans arrêt aux gravillons, à la terre, au roadbook piégeux... tout en roulant vite pour espérer être à l'heure. C'est la première fois que je jardine. C'est une sensation que j'aime pas vraiment. Le sentiment que je me suis mis tout seul dans la merde et que là, je me sens vraiment perdu au milieu de nulle part, seul dans la nuit. C'est pas facile à accepter, mais en même temps faut vite se reprendre. J'ai eu plusieurs fois la devise des WERC dans la tête: "Pire que la défaite: l'abandon".
Je termine la première étape 86e sur 103 classés (il y a eu 14 abandons pendant la nuit, dont notre voisin de Paddock qui s'est mis dans un fossé, heureusement sans trop de gravité avec sa Kawa 500GSE de 1994) avec 2 minutes de pénalité. Mes premières pénalités en 4 rallyes. Je suis dégouté, un de mes 2 objectifs qui tombe à l'eau :-\ (le 2e étant de finir sur mes roues). 2 minutes, ça signifie que j'ai pointé avec entre 6,5 et 8 minutes de retard en tout. Il n'y a que 23 pilotes qui n'ont pas pris de pénalité. :-X
25e de la catégorie Rallye 1 / 30 classés.
Mais au moins je suis sur mes roues et j'ai quand même appris à rouler vite la nuit sur les graviers en suivant des mecs qui roulent très propre [coeur]
Morgane finit 93e avec 1'22"5 de pénalité.

Samedi 16 Juillet:

J'ai rêvé de CH et de roadbook toute la nuit. C'est grave docteur? [louche] Pas traumatisé du tout le mec!
On se lève gentiment vers 8h20, réveillé par le soleil qui chauffe la tente. Ah, ça annonce une belle journée [yeah]
Petit dej, changement de roadbook pour mettre celui du jour, plein des motos, et on va voir nos horaires de départ. Je partirai vers 10h20 de mémoire.

C'est reparti pour un tour [yeah] Aujourd'hui on a 3 boucles, il va faire beau, pas trop chaud.

Image

E2B1:
Je suis beaucoup plus à l'aise sur le routier de jour. On reprend quelques routes prises la nuit... ça change tout! Il fait super beau, la région est magnifique!
Je suis un peu en avance pour le premier CH sans avoir eu l'impression de forcer. C'est bien.

ES5 à Pruines. Là ça change tout. L'arrivée dans le village avec taquet de spectateurs fait chaud au coeur et donne envie de se donner pour le spectacle :D Il y a du monde dans plein d'endroits, ça fait vraiment plaisir après la Sarthe où l'accès aux spéciales était interdit aux spectateurs :D
Je me fais plaisir, j'arrive enfin à moins subir les épingles. Je passe mieux, avec plus d'angle.... tellement que de frotte la botte et le cale pied %) Oups ;D

ES5: 88e sur 130 en 3:26.196 à 44.837 de Schiltz (oui, encore lui). Le jour me fait gagner 12 secondes ;D

On repart sur un joli bout de routier. Des routes qu'ils fallait pas louper, à l'instar de ce pont planqué entre deux maisons à Conques:
Image

Avoue que quand tu arrives dessus tu le vois pas forcément [louche]

Image

J'en fais une bonne partie avec Ben #112 sur son GSXS et Gilles #113 sur son MT09 et on arrive encore avec quelques minutes d'avance au CH. Ca me laisse le temps de pisser, me reposer un peu.

ES6 de Limon. Tous les virages me ressautent à la gueule dans la partie forêt. Décidément, j'ai du mal à la retenir celle-ci. J'arrive à bien mettre gaz au niveau de la casse automobile, mais je suis à chaque fois limite pour passer le hameau de Coudols. Le haut à découvert est top et permet de mettre pas mal de gaz au final.

ES6: 83e/124 en 3:49.579 et encore à 56.507 de Schiltz. Bordel mais comment fait-il ??? Je ne gagne que 10s par rapport à la nuit...

Arriver au point stop en haut de la spéciale, je me rend compte que mon tripmaster ne m'indique pas le bon kilométrage. Je devrais être à 4,7km mais suis à 2 et quelques [louche] Je le recale et repars, un oeil sur la route, un sur le roadbook, et un sur le tripmaster... Merde, ça défile pas pareil au tableau de bord de la moto et sur le tripmaster... [sifflote] Et en vitesse instantanée, c'est assez aléatoire: 10kmh - 83kmh - 0 kmh - 27kmh... Je crois que ça capte pas bien l'aimant et donc ca saute des tours de roue [louche]
Bon, on va continuer avec le trip de la moto [sifflote] J'en suis de plus en plus content de ce tripmaster [vtff]

Retour à Villecomtal, dans les temps, et sans jardiner.

Fin de la première boucle, 20min de ravitaillement rentrer au paddock, faire le plein de la moto, manger un morceau, boire un coup et repartir. C'est court, mais ça le fait.

Image

E2B2: Je repars assez serein pour la 2nde boucle. Les timings sont plus confortables de jour que de nuit.
Dans les temps au CH de Pruines.

On attend un peu, il y a eu des chutes (spamafote)
Image

C'est reparti, je me sens à peine mieux dans cette ES, je fais gaffe à pas laisser trainer mes bottes et mes cale pieds dans les épingles :D

ES7: 81e/119 en 3:24.421 à 43.203 de Jouanen ... Hein? Quoi? Jouanen? :o Mais c'est qui lui? Il est où (APDMC) Schiltz? Ah bah oui, 0,131s derrière :D Enfin quelqu'un qui a réussi à passer devant le maître :D Bon dans l'histoire je reprend encore 2 seconde sur mon meilleur temps [yeah]

On enchaine sur un routier super joli qui va nous amener à l'ES8 de Limon, en passant par un CH intermédiaire.
Sur celle là je me sens carrément mieux que le matin. Je sens que je passe plus vite sur quelques virages, je ne molis pas de la poignée de gaz quand il faut réaccélérer dans les gravillons (Zip zip la roue arrière ;D ). Et ça paie. Je gagne encore du temps.

ES8: 77e/117 en 3:45.851 soit presque 4s de gagnées mais toujours à 55.362 du leader (Schlitz bien entendu, faut pas déconner, il n'en lâche qu'une par rallye (mdr) ).

Un superbe routier de 43,7km pour rentrer au CH de la scierie et faire une petite pause de 20min.

Image

J'en profite pour refaire un dernier plein, manger mon dessert que je n'ai pas eu le temps de manger à l'assistance précédente. Un pipi, un nettoyage de visière et c'est reparti, le chrono dans le ventre.

E2B3:

On sent la fatigue arriver. ça commence à tirer pour tout le monde et il reste encore 87,9km à faire. Mais bonne nouvelle ils ont rallongé le temps de 7 à 9 minutes pour rejoindre l'ES de Pruines, sur le trajet où tout le monde a pris des pions cette nuit. Ouf.

Dernier passage dans l'ES de Pruines. Je commence à remercier les bénévoles présent tout le rallye sur les CH, CP, départs et arrivées de spéciales. Je décide de me la faire un peu plus détendue pour pas m'en coller une sur la dernière boucle. ça serait dommage. Je fais des petits signes de remerciement aux commissaires quand je ne suis pas en situation compliquée bye1

ES9: 82e/115 en 3:25.042 soit à peine moins vite que le précédent passage. Je reste loin à 44.648 du leader Schiltz.

Des remerciements au point stop et c'est reparti pour un bout de routier. Cette liaison est magnifique, avec passage par le hameau de Roquefort perché sur une crête avec vue à 360° sur l'Aveyron. Un dernier CP dans la route qui descend sur Estaing (celle qu'on a faite en montant genou au sol dans la 1ère boucle de nuit).

Je suis bien à l'heure pour le CH intermédiaire. De même je pointe bien à l'heure pour le dernier CH de Limon. Bon en vrai j'ai failli jardiner, mon roadbook s'étant renroulé, j'avais le bon kilométrage en tête, mais quand j'ai regardé la case elle me disait d'aller à droite alors qu'il fallait aller tout droit [sifflote] J'ai fait 50m avant de regarder que le kilométrage ne correspondait pas entre la case et l'ODO... Oups [ninjas] Heureusement pas de temps de perdu.

Je fais cette dernière spéciale comme la dernière session de la journée sur piste: "c'est pas l'moment de se bourrer mon gros" ;D
ES10: 77e/114 en 3:45.861. Bah merde alors j'étais beaucoup plus cool et je suis qu'à 1 centième de mon meilleur passage [louche] (bon, toujours à 52.892 de Schiltz). Faut vraiment que je roule cool mais avec du rythme, ça a l'air de me réussir :D

La liaison du retour est jolie mais assez courte, elle ne fera que 18,4km. De toutes petites routes permettant de pointer à l'heure, tout en ayant pris le temps de discuter avec les autres concurrents juste avant le dernier CH.

Image

Dernier passage sur le tapis, fin de rallye [yeah] J'ai pas pris de pénalité sur le jour et ça je suis bien content! ;D

On met les motos en parc fermé, je suis soulagé de voir arriver Morgane sur ses roues.

Image

Image

On discute entre concurrents, fiers d'être arrivés au bout de ce rallye très sélectif.

Retour au paddock à pied, douche, short et tongs :D
On file boire une bière à la buvette [beer] Celle là est bien méritée.

Récupération des motos à l'ouverture du parc vers 18h15. en jetant un oeil aux motos qu'on a pas trop croisées pendant le rallye. Il y a des dédicaces pour les copains:
Pims (balai dans le cul)
Image

Boudy et maintenant ScottishFred
Image

J'attends vite fait que la Duke refroidisse et je me lance dans le démontage du radiateur pour pouvoir le déposer demain à Océ sur la route du retour.
On charge les motos sur la remorque, on range quelques affaires.

S'en suit une super soirée avec buvette, aligot, bières et même feu d'artifice [yeah] [applaudi] Comme ils n'ont pas pu le tirer le 14 juillet à cause de la pluie, ils l'ont gardé pour la soirée post-rallye [sauteamour] On refait le monde avec des bénévoles du rallye super sympas [amoureux]

Image

A minuit on est quand même bien crevés donc gros dodo.

Dimanche 18 Juillet:
Réveil vers 8h30. Ce matin on a de la visite [yeah]
Jimmy et Laurie, copains du forum street et ex compagnons de route à Besançon et qui ont déménagés dans le Lot viennent bruncher avec nous [sauteamour]
Brunch très sympa à se péter le bide, puis remise des prix.
Ma Momo est encore sur le podium, mais cette fois sans faire un 3/3 féminin. Elle est allé le chercher parmi les 5 qui faisaient nuit + jour [applaudi]

Image

A priori je devrai monter aussi sur la boîte pour le trophée Européen, mais un bug informatique a décalé le rendu du classement. A l'heure où j'écris on l'attend toujours. Dans tous les cas le podium européen du Dourdou sera fait lors du Rallye des Coteaux. Je l'aurai aussi peut être mon trophée :D

On finit de plier le camp et retour maison en passant déposer le radiateur chez Sam et Océ.

Bilan des courses:

Je finis 75e au scratch sur 93 classés (pas mal d'abandons lié au tracé et timing exigeant) et 23e en catégorie Rallye1. Mes 2min de pénalité de la nuit font très mal [sifflote]
Morgane finit 82e et 3 féminine :D
Cependant, à l'issue de ce rallye je suis en tête du trophée européen [yeah]
(voir explications quelques messages plus haut)

Le Dourdou porte très bien son surnom de Dur-Dou. En effet, c'est dur. Mais c'est vraiment chouette d'avoir un routier avec 5 boucles différentes, et qui soit assez sélectif. Tout ne se joue pas sur les spéciales et on retrouve donc l'essence même du rallye routier: Un rallye ça se gagne en spéciale, mais ça se perd sur le routier.
J'aurai appris à rouler vite sans prêter grande attention aux graviers puisqu'il paraît que c'est dans la tête (j'avais bien vu dans ma chute de 2018 sur le gravier que ça finissait dans la tête ;D) et me serai régalé sur le parcours routier.
Déçu de mes premiers jardinages, mais content de ne pas avoir pris de pénalités le jour.

Cependant il

Un immense merci à Kyky pour son aide à distance pour le tripmaster. Un immense immense merci à Océ pour le prêt du radiateur et à Skysam et Océ pour l'accueil du mercredi soir [sauteamour]

Je compléterai avec les photos des photographes quand elles sortiront et en attendant je vous laisse avec quelques petites vidéos des passages en spéciale des top pilotes.

[size=18pt]RDV le 1er WE de septembre au Rallye des Coteaux [yeah2][/size]

ES de Pruines par Romain Cauquil (1er Rallye1):


Et par Manu Gonzales (3e Rallye1 et 10e scratch)


l'ES de Limon par Manu Gonzales:


et par Sonia Barbot et son Nikken (16e scratch):
Modifié en dernier par Titounecsn le jeu. 22 juil., 2021 16:23, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Et je rajoute ces 2 vidéos:


Avatar du membre
Skysam
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9727
Enregistré le : dim. 18 déc., 2011 21:54
Moto : 690+675+400

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Skysam »

Top CR :super:

Tu aurais pu faire l'effort de mettre les bons emojis :mrgreen: [vtff]
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

[tagle] j'ai déjà refait tous les liens pour les photos [vtff] [pascontent2]

;D :mrgreen:
Avatar du membre
black
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 6702
Enregistré le : mar. 20 août, 2013 18:36
Moto : Ducati 1000 Supersport i.e.

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par black »

Chouette CR

Et respect :amen: :amen:

Les graviers, je m'effondre moi :gene:
Image
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Merci

M'effondrer dans les graviers j'ai fait une fois :gene: ça m'a couté un équipement complet et un bon morceau de moto :happy1:
Avatar du membre
luciolle
Pilote Superbike
Pilote Superbike
Messages : 4181
Enregistré le : jeu. 07 févr., 2013 22:56
Moto : 690 smc '08 & T7 '19
Localisation : Lyon

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par luciolle »

Je me demande si il fallait pas des pneus à tétine pour celui la :gene:
ça a l'air cool le dourdou en tout cas !
Image
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

luciolle a écrit : ven. 23 juil., 2021 11:49 Je me demande si il fallait pas des pneus à tétine pour celui la :gene:
ça a l'air cool le dourdou en tout cas !
On avait un voisin de paddock qui était en T7, il était assez content de pas être en sportive :D

Et franchement, pour le moment c'est le rallye où j'ai le plus pris mon pied (Après avoir fait l'Ain en 2018, Coteaux en 2019 et Sarthe en 2021). C'est loin, mais on y retournera avec plaisir. Les aveyronnais savent accueillir :D
Avatar du membre
nikochook
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 2477
Enregistré le : mar. 17 févr., 2009 23:20
Moto : Ex Sv650S k4

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par nikochook »

Si j’étais impoli je dirai : putain de CR!

Ce que je constate c’est que ça roule sale et ça laisse peu de temps de repos! Continuez comme ça!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1403
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : 6 pattes anglaises et 1 patte Suz pour un total de 2000cm3
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

nikochook a écrit : ven. 23 juil., 2021 15:01 Si j’étais impoli je dirai : putain de CR!

Ce que je constate c’est que ça roule sale et ça laisse peu de temps de repos! Continuez comme ça!
Au contraire, les mecs roulent très propre en général. Ca roule rapide, certes, mais efficace et en sécurité. Les traj sont bonnes et ne coupent pas les lignes comme on voit souvent faire les kékéroulvite. Et quand je dis efficace, c'est chouette de rouler derrière des mecs dont le feu stop ne s'allume quasi jamais. c'est tout en style coulé, c'est fluide.

Après le peu de temps de repos, c'est vrai que c'est intense, tu n'as que peu de grands moments de repos, mais en gros tous les 20 à 40km tu as quelques minutes (le temps de pointer au CH, d'aller au départ de la spéciale 200 plus loin et d'attendre ton tour), + un arrêt d'une petite minute en fin de spéciale (ça te fait bien couper dans la tête entre la spéciale sur route fermée et sécurisée et la liaison sur route ouverte) et à la fin de chaque boucle d'env. 90km tu as au moins 20min de pause.

Sur les rallyes format classique (jour puis nuit), tu as:
Jour:
Prologue (env. 30km)
Pause (10 à 40min suivant ton ordre de départ)
Boucle 1 (env. 90km)
Pause 20 min
Boucle 2 (env. 90km)
Pause 20 à 40 min (repas sur le pouce)
Boucle 3 (env. 90km)
Pause 20 à 30 min
Boucle 4 (env 90km, pas à tous les rallyes)
Pause 2h env. (changement de road-book + repas)

Nuit:
Boucle 1 (env. 90km)
Pause 20 min
Boucle 2 (env. 90km)
Parc fermé 30min après l'arrivée du dernier concurrent = apéro :D

Donc tu as quand même le temps de te poser un peu un peu entre les boucles, même si t'as du boulot.