[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2022

Ici on parle circuits, Championnats FFM, Roadster Cup, Endurance Racing Twin, Twin Cup, courses, rallyes routiers, vitesse et pilotage !
Avatar du membre
Boukoff
Pilote 125 cm3
Pilote 125 cm3
Messages : 203
Enregistré le : mer. 08 mars, 2006 13:23
Moto : SV650n K3
Localisation : Salon de provence (13)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Boukoff »

J'aimerai en faire quelques un l'an prochain on verra si Andrea est chaude ou pas. Ca sera surement le Dourdou Mauves et l'Ain si je peux.

On a beaucoup rouler cette année on a repris un peu de confiance pour pouvoir revenir faire un peu de rallye sans prendre trop de risque :mrgreen: :mrgreen: .
On a vu ce duo avec qui on c’était deja bien battue en 2019 a Mauves et ça fait plaisir de voir que certain on pris la relève et fort en plus :diable: :diable:
Poignée bien essorée moulin bien rincé !!!!!!!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Allez, voici le dernier CR de la saison :cote:

Rallye de Charente - 16 Octobre 2021

La 4e et dernière épreuve du championnat se déroule à Rouillac en Charente (16). C'est maintenant la traditionnelle Grande Finale du CFRR. Bah oui, c'est la 3e édition de ce rallye, et dès la 3e fois on peut parler de tradition, voir d'habitude ;D

J'ai beau refaire les comptes, je sais que je finirai sur le podium du Trophée Européen puisqu'il y a 60 points à distribuer sur ce rallye et que le 3e a 67 points de retard sur moi. La 2nde est Morgane, qui a 35 points de retard sur moi. Donc mathématiquement, si je finis au moins une des 2 étapes de ce rallye, je décroche la 1ère place du Trophée Européen sur le championnat.
Il va falloir assurer pour ne pas abandonner dès la 1ère étape. Ca veut dire ni chute, ni problème mécanique sur la 1ère étape. J'irai prudemment pour assurer [ninjas]

SAUF QUE...

Pile 2 semaines avant le grand jour, on va faire un tour avec Morgane, histoire de sortir la moto, et de valider les réglages d'amortisseur qu'on a fait dans la semaine. Mauvaise idée [sifflote] Sur un moment d'inattention, un @#$!% de virage décide de traverser la route sans prévenir et je saute dans un fossé à 80km/h :o

S'en suit un putain de marathon pour reconstruire la moto et le pilote qui ont quand même bien trinqués. Manouchage et emprunt de pièces sur la Tarstreetflette, assorti d'un maxi coup de main de mon fidèle Ludo (Merci encore pour le temps consacré mon copain [coeur] ), la moto est quasi prête en une semaine. Quelques tablettes de paracétamol et Irfen, un RDV chez l'osthéo le lundi et... advienne que pourra [croisage]

Mercredi
Je prends mon après midi et je prépare toutes mes affaires, charge les motos et tout le bordel. Morgane rentre de déplacement et comme c'est WE, bah c'est apéro pour fêter son nouveau job qu'elle a attaqué le lundi! ;D

Jeudi
On décolle à 7h20 pour 715km en direction de Rouillac. C'est cool d'être 2 à conduire, ça permet de se relayer et de finir la nuit gentiment.
Arrivée vers 15h15, on fait le tour du 1er paddock qui est plein à craquer. On se dirige donc vers le 2e paddock qui est un peu plus loin, à côté du terrain de foot. Là il y a plein de place, des prises de courant en pagaille, les douches et WC pas loin, un carré d'herbe pour la tente. On sera bien.
On se fait accueillir sur place par Nadia, une bénévole du rallye, qui nous souhaite la bienvenue et tchatche 2min avec nous. Vraiment sympa :)
On installe rapidement notre campement, puis on part reconnaitre les spéciales. A l'heure qu'il est, je ne suis toujours pas remonté sur la moto et je ne sais pas du tout si ça va le faire ou non. Mais je fais comme si %)

On tire sur la spéciale la plus lointaine et la plus compliquée a priori: Aizecq.

Arrivé sur place, on a du mal à trouver. Le départ et l'arrivée ne sont pas tracés au sol, on loupe un carrefour et on ne prend pas le bon tracé... bref, premier passage à vide (mdr)
On refait plusieurs passages en voiture pour mémoriser le bon tracé, l'enchainement des virages. On sort de la voiture au premier croisement gauche, dans le grand gauche du sous-bois et au cimetière pour voir comment les prendre et voir les gros raccords de revêtement. Après 4 passages on file sur Xambes juste pour voir la tête que ça a. 2 passages, elle est courte (CVB) et simple à mémoriser.
On rentre à Rouillac, petit stop au Super U pour les courses et retour paddock. On fait connaissance avec nos voisins (Sébastien Vry et son frère Tom qui fait l'assistance). On voit aussi Frédéric (qui a roulé toute la saison sur son T7 avec Morgane). C'est toujours sympa de voir des têtes connues. Petit barbec pour manger chaud et à 21h au dodo parce qu'on est fatigués et que ça commence à cailler.

Vendredi
Réveil difficile. Je me suis caillé les couilles (et les pieds et en fait... tout le corps) toute la nuit [bea] Du coup je suis vraiment gelé, j'ai mal dormi... Je me lève et quand je vois que les pare-brise des voitures sont gelés, je propose à Morgane d'aller direct en reco pour profiter du chauffage de la voiture pour se réchauffer.
Frédéric arrive au même moment (il a dormi bien au chaud chez de la famille à 15km de là). On lui propose de venir en reco avec nous, ce qu'il accepte bien volontiers. On prendra le RB de la boucle A pour se rendre sur les ES. C'est la première fois qu'on reconnait un bout du routier, et c'est vrai que c'est pas con quand on a le temps de le faire :)

On retourne donc sur Xambes, la spéciale ultra rapide et ultra courte. On fait quand même un petit stop sur le pont pour voir que outre le fait que ça monte et redescend en pleine courbe, il y a une sacré bosse à la traversée de la route quelque soit la traj, et que pour couronner le tout c'est en gros dévers vers l'extérieur... va falloir y aller molo pour pas s'en coller une :-X

On reprend le RB pour se rendre sur Aizecq. Le fait de l'avoir déjà vue hier nous fait du bien, on commence à mieux appréhender et à bien voir l'enchaînement des virages. Cette fois, Eric le directeur de la spéciale est entrain de tracer départ et arrivée. On se repère déjà mieux. 4 passages plus tard, on reprend le RB pour rentrer au paddock.

On se cale un arrêt à Super U pour racheter une couette supplémentaire pour la nuit à venir %) Le meilleur achat des 10 dernières années [amoureux]

Petit repas rapide, un dernier check up des motos et de l'équipement et on file au contrôle administratif et technique.
Comme d'hab je taquine un peu les bénévoles à l'administratif avec les papiers suisses, à base de septante et de nonante. Ca marche à tous les coups, ça les fait marrer :D J'en profite pour écrire des conneries sur la fiche speaker. On colle les plaques numéros et on se dirige vers le contrôle technique.

Image

Image

Image

Comme j'ai abîmé mon casque de route il y a 2 semaines, je ne sais pas encore si je vais rouler avec mon casque de piste (qui n'a pas de solaire amovible, mais juste visière fumée ou visière transparente) ou avec mon casque offroad (qui a plus de prise au vent et dans lequel je suis moins bien, mais qui a une solaire amovible). Dans le doute je passe les 2 au CT. Je passe aussi l'airbag qui est validé sans avoir à porter de dorsale [yeah]

On repasse au paddock déposer nos paperasses, mon casque piste et les dorsales qu'on avait prises "au cas où" pour le CT, puis on va rouler quelques km. Ce sont mes premiers tours de roue depuis ma chute il y a 2 semaines. J'appréhende beaucoup que ça ne le fasse pas.

Et là c'est la délivrance. Tenu dans la combi + airbag, je ne ressens aucune douleur. Je suis vraiment bien sur la moto. En plus je n'ai aucune appréhension à l'abord des virages. Aucune fracture mentale. Il n'y a que sur les freinages appuyés que je ressens mes douleurs dans le dos, l'épaule droite et le thorax. Il va falloir se servir des jambes pour pas forcer sur les bras.

Image

Un petit 50km nous permet de voir que:
- Le bonhomme est OK
- La moto est OK, je vais juste changer la platine gauche qui est tordue et du coup ça me gène un peu pour passer les vitesses (rien de grave mais je serai mieux avec un platine pas tordue et j'en ai une en stock, donc autant la changer, ça sera fait).
- Les routes ne sont pas cassantes. Ca sera beaucoup de routes roulantes avec des intersections. Très typé Sarthe, pas du tout comme le Dourdou ou les Coteaux.

Retour au paddock. On se pose un peu pour la 1ère fois du WE. Je change ma platine gauche, prépare gentiment mes affaires pour le lendemain.

Image

19h, c'est l'heure du briefing. Ca se fait dans la grande salle du "27", en mode auditorium. Classe!

Image

On récupère nos horaires de départ, puis on file manger chaud dans un resto pas loin.
On mangera super bien, dans le même resto que Vincent Jouanen (qui finit 3e du championnat) et Bruno Schiltz (qui remporte le championnat). On se prend à rêver que la clé du succès se trouve peut être dans nos assiettes %) ;D (la réalité du lendemain va nous prouver que non ;D )

21h30, au dodo sous la double couette qu'on apprécie pour de vrai :D [ZZZzzz]

Samedi
Réveil 7h30. Bien dormi, je me sens en forme. Je saute direct dans la sous combi Skeed et le haut technique pour les mettre à température. Petit dej de champion, puis gentiment on s'habille. Il fait froid. Les parebrises sont encore gelés, c'est certain, on partira avec la veste par dessus la combi et l'airbag.

Image

9h00 c'est parti pour aller rejoindre la prégrille. On rejoint les copains. Je roulerai entre Maxime Lafon #108 avec qui j'avais fait le début de la Sarthe, mais il s'était sorti dès la 2e ES; et Gilles Larue #113 avec qui j'ai déjà pas mal partagé des routiers sur la saison. Benjamin (#112) ayant une plaque jaune sur ce rallye ne partira pas avec nous cette fois-ci.

Prologue
9:11:00 je suis en prégrille. Contrôle rapide, et on attend le départ du prologue. Pour la 1ère fois de ma courte carrière en rallye, je vois un prologue "à l'ancienne", c'est à dire qu'on part un à un, à 30s d'intervalle au lieu de partir 2 par 2 toutes les 30s. J'ai le bout des doigts gelés, et pas chaud dans l'ensemble.

9:21:00 le speaker annonce "le n°109, Antoine Asfaux qui vient de "Le Brassussssssss" (on ne prononce pas le S normalement) en Suisse. Pour la préparation de la moto.... Ah non c'est plutôt Réparation après une chute il y a deux semaines... Bah dis donc il y a mieux comme préparation!"
Je prends mon carton de pointage et c'est parti. La nav se fait bien, la moto se comporte bien, le pilote aussi. Le trip tombe très très bien (à peine 100m de décalage sur les 94km de prologue, c'est parfait!). Par contre, mon casque offroad qui n'a pas de pinlock s'embue énormément. Je passe mon temps à ouvrir la visière, ce qui me fait pleurer avec le froid, la refermer pour me réchauffer et soulager mes yeux, jusqu'à ce qu'elle s'embue de nouveau...
Au bout de 6km, à l'entrée d'un village on a déjà un comité d'accueil avec les jumelles et des motos bleues et jaune fluo [jea] Heureusement que ça caillait trop pour rouler vite dans cette graaaaande ligne droite [ninjas] On marque biiiieeeeen le stop, petit bonjour [yeah2] et on repart douuuucement [sifflote]

1er passage dans Xambes. Ca va être ultra rapide. Je fais des essais non concluants de rapports engagés, mais qui me permettront de me caler pour la suite. Par contre ça va vraiment pas le faire avec la buée dans le casque...

Image

On reprend le routier, je redouble Maxime et Gilles nous rejoint. On roule à rythme sympa jusqu'à Aizecq. Je bataille toujours autant avec la buée et ça caille toujours, même si je vois gentiment la température remonter, jusqu'à atteindre un joli 9°C en plein soleil en agglomération [yeah]

Arrivé au départ d'Aizecq, Eric le directeur de l'ES nous dit à chacun petit mot gentil. Je m'attend à avoir une petite claque sur le cul au moment du départ (sa spécialité), mais non, pas au prologue (spamafote). Dans Aizecq je ne me sens pas perdu, mais clairement il y a quelques virages qui me font peur... Point positif, j'arrive à garder la solaire dans le sous-bois. Du coup je partirai pour les autres boucles avec mon casque de piste et la visière fumée, qui elle, a un pinlock [yeah]

Image

On rentre gentiment à Rouillac via un joli routier, super bien indiqué sur le RB.

On arrive au CH final avec quasi 10min d'avance. Ca va, le rythme sera largement tenable sans avoir besoin de tartiner. Ca me va bien.

Vient mon heure de pointer, mais je ne vois pas Morgane arriver :-X Merde, j'espère qu'elle n'a pas jardiné ni qu'elle est tombée...
Bon, je rentre vite au paddock faire mon assistance: plein de la moto, une compote, un pipi, un coup de flotte. Là Frédéric passe me dire que Morgane s'est trompée, mais qu'elle arrive. Ouf.
Morgane arrive enfin et me dit: "Tu connais l'histoire de la nana qui part sur la boucle A au lieu de partir sur le RB du prologue? Bah c'est moi! ;D"
[bouletrepere]

Du coup elle a pointé 4min en retard... Heureusement qu'on ne peut pas prendre de pénalité sur le prologue [sifflote] [sifflote] [sifflote]

E1 Boucle A :
Je suis convoqué à 11:11:00 pour un départ à 11:21:00. Le temps de rentrer au paddock et de repartir au départ, je n'ai eu que 10 grosses minutes d'assistance. Ca fait pas long quand même %) Il fait encore assez frais, je décide donc de garder la veste par dessus la combi et l'airbag. Je pars avec mon RPha10+ en visière fumée. ça devrait le faire je pense 8) Cette fois on rentre dans le vif du sujet.
En prégrille, Jacky, le directeur de course me dit "départ 11:20:30". Ah tiens, un pilote n'a pas du partir après le prologue %) Bon.
A mon horaire je passe sur le tapis, c'est Greg Black, tout fraichement titré champion du monde d'endurance, et pilote charentais qui distribue les cartons de pointage. J'en profite pour lui glisser mes félicitations et lui me donne des encouragements. C'est chouette qu'il parraine ce rallye :)
Le speaker continue à faire le show, transmettant le message personnel inscrit sur ma fiche speaker: "Oui maman, j'ai bien allumé mon airbag" :D Le public rigole, le speaker aussi. J'ai réussi (même si ma maman n'aura pas entendu le message %) .

Je me lance dans la première partie du routier. Comme on a reconnu la boucle la veille, c'est sans surprise. Il fait encore bien frais. Je rattrape vite Maxime qui devait m'attendre je pense, pour confirmer sa navigation. Je le double rapidement pour ouvrir. Gilles nous rejoint déjà.
On arrive à la première ES à Xambes, un bon 5min en avance, ce qui nous laisse le temps de discuter, boire un coup et manger une barre céréale. Je passe le CH pile à l'heure, donne mon carton pour coller l'étiquette. Je repars jusqu'au départ de l'ES en mettant des grands coups de gaz et des gros freinages pour chauffer les pneus comme je peux.

ES1:
Toujours ce même rituel en se présentant sur le départ. Je prends mon carton intermédiaire, je calcule mon horaire théorique d'arrivée, que j'inscrit sur le scotch placé sur le réservoir; je le range en regardant un dernier coup mon heure de départ. Je me présente sur la ligne. 1ère. 15s... 10s... je ferme ma visière et me cale sur l'avant de la moto. 5s. L'heure passe en rouge. 4, 3 , 2, 1... Gaaaaaz! La 1 lève un peu, je claque la 2, puis la 3 que je tire à fond. Il y a une foule assez impressionnante sur le pont. Ca me galvanise. Ne les déçois pas mon gars!
Je me force à garder de la vitesse en me jetant dans ce 1er gauche, en soignant la traj. Je remet une louche en sortant du gauche avant le droit. Je coupe trop tôt, passe sur la bosse et remet du gaz dans le dévers descendant, plein angle, avant de rejeter la moto et le pilote dans le gauche. La moto est super vive avec ce nouveau réglage d'amorto, presque trop. Je rouvre en grand, fond de 3, 4, freinage, 3 et je me jette dans le gauche avant de redresser pour le pif paf au poteau. Je claque la 2, puis ai un vieux réflexe de routard à jeter un coup d'oeil à droite à l'intersection. Mais quel con! Bien sur qu'il n'y a personne, la route est fermée tocard! Regarde plutôt la route! [pascontent2]
Je relance, 3, 4, avant de prendre les freins pour l'intersection. Là aussi il y a plein de public! :o C'est génial! Je reclaque 3, 2, 1 au freinage, je sens l'arrière qui balaie et sautille dans un crissement de pneus. Je prends mon virage pas assez vite, du coup mets tout sur la relance. La moto ne demande qu'à lever mais je la maitrise en claquant la 2 puis la 3 assez vite, poignée en coin. Reste un droit, puis un gauche dans lequel on peut souder, avant de passer la ligne d'arrivée. Wahou! 2km de bonheur qui m'ont tenu en haleine, mais dans lesquels j'ai pris un pied de ouf! [bave]
Arrivé au point stop, les chronos ne s'affichent pas (spamafote) Je vois Maxime qui est arrivé peu avant moi et est encore entrain de récupérer son carton. Je tends mes 2 cartons, ils marquent mon heure de départ sur le gros carton et un gars m'annonce 1'18. J'ai aucune idée de si c'est bien ou pas, mais c'est un temps que je mémorise. A améliorer dans tous les cas!
ES1: 1:18.67, 64e sur 144, à 12'24 de Jean François Fayolle qui scratch la 1ère ES. J'ai encore des secondes à gagner partout, notamment au passage du pont et au "pifpaf du poteau".
Morgane sera en 1:25.57, 104e à 19,14 du 1er.

Image

Je reprends le routier. Pour une fois je ne suis pas en sueur en sortant de l'ES, merci les températures fraiches. Je rejoints vite Maxime et Gilles nous rejoint quelques km plus loin. J'ouvrirai la route. Petit contrôle de passage pile à un endroit où je m'étais dit en reco: "Tiens, ça serait parfait pour un CP ici [sifflote] ". Bingo [yeah].
Nous traversons des zones gravillonnées. Depuis le Dourdou ça ne me fait plus peur alors je garde un rythme convenable. On perd Maxime qui flipette dans les graviers et on rattrape mes autres voisins de paddock Damien et Laurent qui roulent en Street R k9-k11. Je passe devant pour ouvrir jusqu'à l'ES d'Aizecq. Une fois de plus on est bien dans le timing, on est devant le CH avec un bon 5min d'avance. Maxime arrive peu après.

Une fois de plus on passe le CH au bon horaire. Pour le moment tout se déroule sans accroc.

ES2
Je me présente pour le départ. Rituel habituel. Carton intermédiaire, calcul d'horaire d'arrivée, ligne de départ. 15s, 10s, 5, 4, 3, 2, 1, tape sur le cul (Ah! je savais bien qu'on y aurait droit!) et Gaz!
Je coupe un peu trop à la 1ère cassure alors que ça passe gaz en grand. Faudra faire gaffe pour les passages suivants. Du coup je me débine pas et garde du gaz. Sauf que j'en garde un peu trop pour la vraie cassure à droite. Merde. Je vais quand même pas me sortir dès l'ES2 :o Je coupe, je lâche le frein avant pour déverrouiller la moto, et jette ce putain de regard le plus à droite possible. Ca tourne [yeah] Bon reconcentre toi, ça part à gauche maintenant, et faut garder du gaz [broap]. J'aperçois au loin l'ambulance qui annonce le croisement à gauche puis le virage du tas de bois. Je claque la 3, droite, puis la 2, freinage gauche toute... putain mais je suis à l'arrêt! [pascontent2] Va falloir que je trouve une solution pour apprendre à passer ces virages lents sans m'arrêter [louche] Je remet du gaz, le gauche du tas de bois, puis ligne droite du petit cimetière.

Image
Je tente de garder de la vitesse pour prendre le droit suivant, mais pas facile, je ne regarde pas assez loin. Le gauche qui suit n'est pas beaucoup mieux. Arrive le droit invisible (mais si ils ont mis des panneaux virage, et il y a des commissaires... Du coup il est vachement plus visible qu'en recos). Gaz, gauche, on longe les bois, arrive le droit cassant des vaches (oui je me suis donné un nom pour chaque virage, ça aide à mémoriser ;D) avant de rentrer dans le gauche du sous-bois. Là, avec la visière fumée je suis plongé dans le noir. Regarde au loin, ça te donnera la tendance! Je sors du sous-bois, je sais qu'il faut souder quasi jusqu'au cimetière parce que c'est des virages très ouverts.
Arrivé au cimetière il y a encore taquet de public [sauteamour] Je ne sais pas si c'est d'avoir calé une buvette qui attire autant de monde, mais ça fait un paquet de gens sur les ES :o Bref... faut penser à freiner et à tourner. 3e, seconde, 1ère. La moto chasse presque un peu et je remet gaz en sortie de virage avec la roue avant qui déleste bien et la roue arrière qui glisse sur le gravier ramené par les sides. Cacaculotte :o 2e, 3e, pif à droite, gaz, paf à gauche, gaz entre les touffes d'herbe et hop, ligne d'arrivée.
Bah voilà, une de plus en moins :D

Image

ES2 en 2:27.56, je suis 59e/144, à 24,49 de Maître Schiltz.

Image

Morgane finira en 2:44.14, 104e à 41,07 du 1er.

On reprend le routier, mais avec une subtilité sur cette boucle. On repassera une 2e fois sur l'ES de Xambes dans cette boucle A. C'est d'ailleurs assez marrant car du coup on croise d'autres concurrents qui se rendent à Aizecq alors que nous en sortons.

Une fois de plus nous sommes à l'heure pour le CH de Xambes.

ES3: Rituel habituel, tu connais.
Je vais pas te la refaire virage par virage, mais juste les points que j'ai amélioré/changé. J'ai essayé de passer plus à droite sur le pont. Mais le raccord saute toujours autant et du coup je ne suis pas plus en confiance et avec une traj qui me plait moins. J'ai essayé de garder plus de gaz dans le gauche avant le pif paf du poteau, et ça ça marche! J'ai passé le pifpaf du poteau en 3, ça marche aussi pour ressortir avec plus de vitesse. Le reste est inchangé... même le chrono est inchangé (spamafote)
ES3: 1:18.76 soit 9centièmes de plus qu'au premier passage chrono... Sauf que l'ensemble du plateau semble avoir améliorer car je suis 76e/143, à 13s05 de Schiltz qui reprend le meilleur sur cette ES.
Morgane passera en 1:23.51, soit 2s d'amélioration, finissant 101e/143 à 17s80 du scratch.

Le routier est repéré, RAS TVTB jusqu'à l'arrivée. Une fois de plus je reprendrai les 3 devant moi et Gilles collera au petit train, du coup j'ouvre pour tout le monde ;D
On prend un nouveau contrôle de passage, mais cette fois les panneaux annonciateurs indiquent "Contrôle Horaire". Pris d'un gros doute je m'arrête avant le panneau et essaie de me souvenir du règlement. En effet ils peuvent faire des CH intermédiaires pour vérifier qu'on tient la bonne vitesse moyenne, qu'on est ni trop vite ni trop lent. Je bloque un moment, essayant de calculer mon heure idéale pour une moyenne de 55km en fonction de mon heure de départ et de la distance parcourue. Pendant ce temps, Damien, Laurent, Maxime et Gilles passent le CP sans se poser de question. Là je relève la tête et voit que de toute façon il n'y a ni tapis de chronométrage, ni horloge, donc c'est un CP classique avec coup de tampon. Ouf! Rassuré je tends mon carton et repars serein. :)

On est à l'heure (et même en avance) pour le CH d'arrivée. On attend notre tour. Il commence à faire chaud avec la veste, on repartira sans pour la boucle B.
Au moment de pointer, je vois Morgane arriver au CH. Cool :D

Cette fois on a 30min d'assistance. Royal, ça laisse environ 20min tranquille au paddock. Je fais le plein de la moto, nettoyage de visière, Morgane arrive, je lui manoeuvre sa moto pour la rentrer dans le bon sens sous le barnum. Pendant qu'elle fait le plein je lui nettoie sa visière, puis on a le temps de manger un morceau rapide (taboulé, mortadelle, un bout de fromage et une compote. Royal!).

Je vois mes voisins de paddoks (qui sont 3 et 4 numéros devant moi) partir alors que je croyais avoir encore du temps. Je m'équipe donc super rapidement et saute sur la moto. Arrivé au 27, je vois arriver les pilotes qui sont 3 à 4 numéros après moi :o croyant être relativement short niveau timing, je coupe par le terre-plein en herbe au lieu de faire le tour pour entrer conventionnellement sur le parking. La montée de la bordure se passe bien, la descente moins bien... j'entend un gros *crac* puis un *scraoutch*. Merdasse! [pascontent2] Il était plus haut que prévu ce trottoir!
Arrivé en prégrille je me rends compte que j'avais laaaaarge le temps de faire le tour. Je descend de la moto, vois que mon sabot est pété et que j'ai bien enfoncé le bas de mon collecteur... Mais quel tocard! [bouletetfil]

Bon... concentration... Faut repartir pour une boucle que je ne connais pas. S'agit pas de merder dès le départ ;D

E1 Boucle B :
C'est reparti pour un tour. L'itinéraire pour sortir de Rouillac est "à la con", mais je m'en sors sans soucis. Après le gros rond point du super U je prends direction Genac et cherche le magasin Netto qui est marqué sur le RB pour pas louper l'intersection. Je le cherche à gauche alors qu'il est noté à droite (mdr) Je loupe forcément la route qui prend à gauche. Heureusement je croise très vite Laurent et Damien en Street qui rebroussent chemin. Je ne suis pas le seul à jardiner %) (Ca va j'avais fait que 100m).
On reprend donc la route ensemble direction Aizecq. Pas de trace de Maxime, il a du se perdre avant ???
Routier sans grande difficulté, on est en avance au CH. Maxime arrive avec les Rallye2, juste à l'heure pour son CH. Il n'a pas pris la bonne sortie au rond point dans Rouillac (donc avant le 2e km de la boucle (mdr) (mdr) )

ES4 :
Alors là je fais du gros caca. [ninjas] Je fais n'imp à l'intersection de l'entrée de St Georges, puis je coupe toujours trop tôt... Mais à mi spéciale j'ai déjà Maxime en ligne de mire [louche] (on part pourtant avec 30s d'écart). Je le rattrape quasi au cimetière et suis obligé de rendre la main dans la dernière portion où on ne peut clairement pas doubler. C'est étroit, 2 virages à angle droit et de l'herbe au centre de la route. Du coup avec tout ça je perds 2s sur mon passage précédent [pascontent2]

Image

ES4: 2:29.54, 68e/142 à 28s10 de Schiltz (spamafote)
Morgane sera en 2:42.90, se classant 106e à 41,46 du 1er.

D'un côté je suis assez fier parce que c'est la 1ère fois que je rattrape quelqu'un en spéciale, mais d'un autre je suis assez déçu d'avoir moins bien roulé. Bon, une chose est certaine, pour la nuit je demanderai 1 min entre Maxime et moi. Si le jour je lui colle 29s, la nuit risque d'être encore plus compliquée pour lui.

On reprend gentiment le routier en direction de Xambes. RAS si ce n'est un nouveau contrôle de passage. On est encore à l'heure, tout va bien.

Image
(Oui, je vous confirme, l'italienne était en panne et le concurrent venait de signifier son abandon %) )

ES5:
Cette fois-ci ça pétouille au départ. Il y a des petits soucis d'horaire, le #104 laisse passer quasi 2min avec son prédécesseur. Le 106 part 30s après, le Maxime et son 108 encore 30s plus tard, et là je comprend pas pourquoi, ils me donnent mon horaire de départ 1min après Maxime. J'ai rien demandé, suis surpris, mais bon, soit. (spamafote)

5-4-3-2-1-[broap]
Je m'applique à appliquer tout ce que j'ai retenu des 2 précédents passages sur Xambes. Je met bien de l'angle tout se passe bien. Comme sur piste, quand j'aperçois le photographe dans une belle courbe, je redescend encore un coup la tête pour forcer la position. ;D 8)

Image

Je tente un passage bien à gauche sur le pont, mais ça saute toujours autant. Le passage du pif paf du poteau marche pas mal. Je suis galvanisé par le public nombreux présent sur cette ES.
Un dernier coup de gazengrand sans me débiner sur la fin, et ça se termine déjà. Trop courte cette spéciale (spamafote)

Image

ES5: J'améliore en 1:17.39, soit 1s et demi gagnées, ce qui me classe 63e/140, à 12s33 de Schiltz (encore et toujours lui)
Morgane améliore aussi en 1:22.59, ce qui la place 95e à 17,53 du 1er.

Retour au bercail, avec à nouveau un comité d'accueil cette fois planqué à l'entrée d'un village, après une grande ligne droite. Bien nous en a pris de rester calé derrière le fourgon à 85km/h [ninjas]
Apparemment certains ont cotisé aux 2 tours [jea] %) [sifflote] Faut pas jouer (spamafote) et je trouve ça très bien pour la pérennité de notre discipline que les bleus se montrent et calment les ardeurs des gars qui roulent comme des connards [salut]

Arrivée au CH final, l'étape de jour est terminée. Je suis heureux car j'ai rempli mon 1er objectif: finir l'étape de jour et assurer le titre Européen [yeah] [yeah]
Cependant, je ne vois pas Morgane arriver alors que tous les pilotes avec qui elle roule habituellement sont là. :-X Et ça ça me fait un peut flipper et me fait vite redescendre de mon petit nuage. :-\
Bon, c'est l'heure de pointer, alors j'y vais et rentre au paddock, moyennement serein.

Quelques minutes plus tard, Frederic qui roule souvent avec Morgane passe me voir, tout sourire sous le casque.
Pour bien comprendre la situation je vais te clarifier un truc:
Au départ d'une spéciale, on te donne un petit carton avec ton horaire de départ en spéciale écrit dessus. C'est cet horaire qui sera considéré comme horaire de départ pour le calcul de ton heure d'arrivée au prochain CH. Tu pars, tu fais ta spéciale, et après la ligne d'arrivée de l'ES il y a un point stop. Ici tu leur donnes ton petit carton avec ton horaire de départ en spéciale + ton carton de pointage. Là ils recopient à la main sur ton carton principal ton horaire de départ en spécial. C'est ça qui fera foi au prochain pointage.
Pour Morgane, en fait, il y a eu une erreur de recopie au point stop d'Aizecq. Au lieu d'écrire 14:00:30 par exemple, ils ont écrit 14:30:00. Du coup elle s'est retrouvée au CH de Xambes une 30aine de minutes en avance sur son horaire. Donc elle a regardé partir tous ses copains Rallye2. puis Rallye 3, puis les classiques, puis les anciennes, avant de s'intercaler entre les sides. Elle a ensuite fini le routier entre les sides, loin de toutes les motos.
Heureusement c'est tombé entre l'étape de jour et l'étape de nuit, n'affectant donc pas son prochain départ. Si c'était tombé dans la 1ère boucle, elle aurait fait tout le jour avec les sides %)
Elle a fait un petit tour au PC course pour signaler l'erreur et être sur de ne pas prendre de pénalité. Réclamation acceptée, pas de soucis ;)
Mais entre le prologue où elle se trompe de roadbook et l'erreur de recopie au point stop, elle aura eu une journée un peu compliquée et loin de ses habituels accompagnateurs (spamafote).

On a un peu plus de 2h30 avant d'attaquer la nuit. Comme je me suis senti vraiment bien sur la moto de jour, et que pour le moment je suis devant à l'Européen sur la manche (suite à une grosse sortie dans un champ de la part du belge Patrick Pauluis dans l'ES d'Aizecq) je décide de faire la nuit pour aller chercher un podium européen sur le Rallye de Charente.

Convoqué à 19:41:00 en prégrille pour un départ à 19:51:00. Tout le monde a remis la veste, a ajouté les feux additionnels, rembobiné le Roadbook (nous referons les boucles A et B du jour).
On est chauds pour cette ambiance que j'adore.

Le speaker aussi est chaud (ou Show) :D Le vieux grincheux qui fait le contrôle du fonctionnement des feux additionnels commence à m'embrouiller à me dire que le fonctionnement est pas bon, en me sortant toute une théorie... "ça passe cette fois ci mais pour l'année prochaine tu me referas un câblage qui va bien" [louche] [louche] Ca fait juste le 5 rallyes qu'il me valide la chose et 4 qu'il valide ce fonctionnement à Morgane, que c'est exactement le fonctionnement demandé dans le règlement... [louche] Il déraille pépère! (spamafote) Je sais que je suis bon, juste qu'il était à l'ouest.

E2 Boucle A
Je passe sur le tapis à 19:51:00, il y a pas mal de monde au départ, c'est chouette.

Image

Image

Dès que je sors de Rouillac, je me rend compte que:
- Mes additionnels sont réglés vraiment trop bas, du coup j'éclaire trop juste devant moi et rien au loin.
- Mes additionnels ne louchent pas assez. Ils éclairent bien un point central, mais n'éclairent absolument pas les côtés.
- La visière claire de mon Rpha10+ et le Pinlock sont vraiment bien rayés, du coup j'ai une barre floue et blanche juste devant les yeux
Bon... du coup je me traine la teub sur le routier car je n'y vois rien. Heureusement Gilles me rattrape rapidement et n'hésites pas à mettre la gomme avec ses feux pour éclairer loin devant. Je baisse mes rétros et gaz!

Arrivé à Xambes j'ai 3min pour faire quelque chose pour mes phares avant de passer le CH. Si je n'ai pas le temps de régler le strabisme, je peux rapidement les orienter plus haut (je me félicite de trimbaler à chaque fois mon petit coffret Facom Nano dans la sacoche de réservoir [coeur] ). Pour l'écran du casque il faudra faire avec.

ES6 :
Chat échaudé craint l'eau froide, je demande 1min avec Maxime pour être sur de ne pas la rattraper, car même si la spéciale est courte, son éclairage chinois qui n'a les Lumen que sur l'étiquette ne lui permettra pas de rouler vite.
Je me présente au départ.
15s je colle les pleins feux. ça a l'air mieux.
10s je ferme la visière
5s je met un peu de gaz... Putain mais c'est quoi ce bruit de gamelle? :o [louche]
4s glinglinglingling
3s fait chier quoi! [pascontent2]
2s pas le temps de regarder, on verra à la fin si le moteur ne m'a pas sauté dans les dents d'ici là :-X
1s glinglinglingling
GOOOOOOooooooooo

Comme à chaque fois la nuit tous les virages te sautent plus à la gueule. Il y a encore du monde sur le pont. Je soigne mes traj et ma position sur cette ES typée piste. Bordel que ça doit être bon de pister la nuit en mode endurance [bave] [bave2]

Je passe la ligne d'arrivée, ouf le moteur ne m'a pas pété à la gueule [yeah] Bonne nouvelle!

ES6: je termine en 1:22.702, soit 5s de plus que le jour. Pas si mal, je suis content de moi. ça me positionne 59e/119, soit pile au milieu du classement, encore à 15s40 de Schiltz.
Morgane sera en 1:28.477, à la 97e place à 21s17 du scratch.

Au point stop je prends le temps d'écouter d'où vient le glinglingling, puisque non il ne vient pas de mon cul, je ne claque pas tant des fesses [vtff]
Ouf, c'est mon feu additionnel droit qui vibre sur le rétroviseur depuis que je l'ai remonté. Me voilà rassuré [yeah] Je peux reprendre le routier tranquillement vers l'ES d'Aizecq.

Une fois je rattrape rapidement Maxime, je passe devant pour ouvrir, Gilles se cale entre Maxime et moi, plein feux pour que j'y vois quelque chose. Philippe sur son vieux 600 Fazer nous rejoint au bout d'un certain temps. Arrivé à un stop, je me retourne et vois que je tracte 6 motos derrière moi, dont Damien et Laurent en street qui ont du jardiner à un moment quelconque pour se retrouver derrière %) Je crois que ça leur va bien que j'ouvre la nuit aussi puisqu'ils restent tous bien calés derrière moi, sagement, sans aucune velléité de me passer (mdr)

Arrivé à Aizecq un peu en avance. Tout le monde me dit "merci, c'est cool d'ouvrir, ça nous fatigue moins". Ah bah sympa de me laisser fatiguer sans me relayer! [vtff]

Image

ES7:
Je demande 1 min entre Maxime et moi pour être sûr de ne pas le rattraper. Quand je me pointe sur la ligne après le départ de Maxime, Eric, le directeur de spéciale me demande le regard plein de malice: "Tu roules vite toi?"
Ce à quoi je lui répond: "Non, mais ça me permet de passer plus de temps avec toi"
Et là il part dans un fou rire, n'arrivant même plus à articuler dans sa radio "Numéro 109, départ telle heure, 1min avec le 108".
Le chrono défile. Très prévenant et très pro, il pose la main sur ma tête de fourche et me dit "c'est pas ton départ" quand le chrono arrive au bout des 30 premières secondes (que je laisse passer). Le petit geste qui permet d'éviter de se stresser quand les chiffres passent en rouge et qu'on voit arriver le GO. [super]
20s
15s Ce coup ci c'est la bonne.
10s J'allume tous les feux
5s Je ferme la visière
4s
3s
2s
1s
Gaaaaz! Ca part un peu en wheeling avant de reclaquer la 2 puis la 3 et de me jeter poignée en coin dans la 1ère cassure à droite.

Je crois que c'est le premier rallye où je ne me sens pas perdu dans les spéciales en passant du jour à la nuit. Je sais exactement ce qui va arriver, quel virage à quel moment. Et ça c'est super rassurant. A aucun moment je suis surpris par l'arrivée d'un virage où je ne sais pas s'il part à droite ou à gauche.

Il y a encore pas mal de monde au virage du cimetière. Je pense que la buvette a fait effet, les spectateurs n'ont pas froid ;D

C'est déjà la fin de cette ES. Au point stop je vois s'afficher un 1'43 quelque chose. Mais j'entends les bénévoles à la table dire "c'est bizarre, ça affiche un chrono sur 2 ou 3, mais pas tous [louche]"

Gilles arrive, son chrono s'affiche. "Ah tiens, 2 pilotes de suite..."
Bon, c'est pas notre problème on repart pour finir la boucle A pour un second passage dans Xambes.

A la sortie de Verteuil sur Charente (qui a d'ailleurs un château magnifique!), on se retrouve face aux sides qui vont vers l'ES d'Aizecq. Je prends une ou 2 fois les feux pleines gamelles dans la tronche. Il y a de quoi rendre aveugle tellement ils ont de puissance installée [bea]
Une fois de plus notre petit train se reforme. Dès que je rejoins Maxime il me laisse passer, idem pour Laurent et Damien qui ralentissent bien dès qu'ils voient mes additionnels briller au loin %) Bon j'ai compris, je m'y recolle %)

Un petit CP au passage, avant d'arriver sur Xambes.
Je sens que Maxime fatigue. Il me demande mon horaire de passage, pour contrôler le sien. "Tu pointes à 21:15:00? Ok, alors moi c'est 14:30" Bah non, souviens toi qu'on a demandé 1min entre nous... "Ah oui, donc 13:30"... Non toujours pas! 15:00 - 1:00 = 14:00 %) "Ah oui merci!".
Je crois que c'est à ce moment là qu'il a commencé à m'appeler Papa parce que je le drivais beaucoup, l'empêchant de faire plein d'erreurs (mdr)

Image

ES8:
Même motif, même punition, même rituel. Gaz, go, trop bien! [yeah]
Sauf que sorti du dernier carrefour, après le pif paf du poteau, j'essors un peu trop la 1ère. Ca lève méchamment :o Je claque la 2 et retord ma poignée de gaz et ça relève :o Il est temps de claquer vite la 3 !!! Et il faudra penser à récupérer le litre d'huile dans le fond de la combi ;D
Apparemment ça a plu au public vu les acclamations [yeah] Moi ça m'a un peu fait peur quand même [ninjas] Faut dire que je ne suis pas habitué à lever, et la nuit quand ça lève, tu éclaires le ciel mais tu ne vois plus la route #FrançoisSpeck

ES8 terminée en 1:23.257, soit 1/2s de perdue sur mon précédent passage. :-\ Ca fait donc une 65e place sur 117, à 16s34 de Schiltz.
Morgane s'en sortira en 1:28.613 pour une 84e place à 21s70 du scratch

Retour sans encombres jusqu'à Rouillac pour terminer cette boucle A, toujours en reformant notre petit train.

Arrivé au CH, on nous annonce qu'il y a eu un soucis de chronométrage à l'ES d'Aizecq. Cette spéciale sera donc annulée. Ils ont neutralisé la spéciale une 10aine de minutes pour essayer de réparer. Du coup, pour recoller tout le monde, ceux qui sont passés avant la neutralisation auront 30min d'assistance au lieu de 20min. Bonne nouvelle pour nous [yeah]

Je passe à l'heure sur le tapis, Morgane est arrivée. Pour l'instant c'est un sans faute pour moi. Retour paddock, plus qu'une boucle.
En plus du traditionnel plein d'essence, boire un coup et manger une pom'pot; je profite de cette pause pour mettre un tour de scotch sur mon rétro pour ne plus entendre le glinglingling du feu qui vibre sur le rétro.


E2 Boucle B

La fatigue commence à arriver, le froid aussi. Mais c'est la dernière boucle du rallye, et de la saison, alors on va essayer d'en profiter un max!
Le speaker est chaud patate, il arrive à faire réagir le public malgré les 9°C et l'heure (il est 22h bien tapé de mémoire).
Moi aussi je suis décidé à rendre au public les encouragements qu'ils nous ont fait toute la journée [sauteamour]
Quand mon heure arrive, je passe le tapis et claque un petit stoppie juste devant les pieds de la dame qui colle l'étiquette sur le carton de pointage. (#groskéké) Je pense qu'elle a bien sursauté et eu un peu peur, mais le public se déchaine et fait bien du bruit. C'est tout con, mais ça fait chaud au coeur et ça motive bien avant de se retrouver seul dans la nuit et le silence quelques centaines de mètres plus loin.

Je quitte l'aire de départ, et au premier croisement il y a des joyeux lurons dans un jardin pour qui il semble être déjà 4g du matin [sifflote] Ils crient, dansent et font des grands signes du poignet "gaaaz". Forcément je suis un con, donc je débraye, watatat, lâche l'embrayage et paf ça part en wheeling une nouvelle fois (mdr) Faut vraiment que j'arrête, je vais y prendre goût ;D

S'en suit la sortie de Rouillac, cette fois-ci je ne loupe pas le premier embranchement à gauche après le rond point du Super U. Rapidement Gilles me rattrape, mais nous ne rattrapons pas Maxime [louche] Bon il avait déjà jardiné de jour sur cette boucle, il a peut être réitéré? (spamafote)

Avec Gilles on rattrape Damien et Laurent sur leurs Street R <K12. En arrivant à Aizecq, toujours pas de Maxime. Juste avant de pointer au CH je le vois arriver et filer quasi droit sur le tapis. Ouf il était temps, il a pointé pile à l'heure. Il m'expliquera au départ de l'ES que cette fois ci il a pris la bonne sortie au rond point du Super U, mais qu'il a pas pris la bonne route à gauche... décidément! (mdr)

ES9
C'est le dernier passage dans Aizecq. Je redemande 1min. Le directeur de spéciale me dit "t'as bien aimé la première fois alors tu veux encore passer un peu de temps avec moi? C'est gentil ça!"
Rituel habituel: décompte, feux, 1ère, visière, 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - Claque sul'cul et gaz!
Sauf que je commence à fatiguer. Je fais de la merde au 1er croisement gauche, je me traine lamentablement la quiche et arrive au bout un peu en souffrance.

ES9 Je suis moins bon que dans mon passage qui n'a pas compté, en 2:45.508. ça me fait une 72e place sur 113, à 38s01 de Schiltz (encore et toujours).
Morgane terminera en 2:56.198, 90e place à 48s70 de la tête.

Le routier nous remmène sur l'ES de Xambes, avec notamment un passage sur la 2x2 voies qui rafraichit bien. Je vois le thermomètre descendre à 6-7°C par moment. Gilles nous rattrape (ça fait un moment que j'ai rattrapé et dépassé Maxime) et m'aide vraiment bien avec son gros éclairage. Nous reprenons ensuite les 2 street 103 et 104 (ça devient classique)
A un moment je fais signe à Gilles de passer devant car j'en ai marre d'ouvrir et je sens que je commence à bien fatiguer. Il passe donc et ouvre comme un cochon (enfin, bien plus vite que ce que je faisais). Je le suis sans me surpasser (c'est toujours plus confortable de suivre), mais du coup nous perdons rapidement Maxime et les 2 street. Peu avant d'arriver à Xambes, j'entend un bruit de mono arriver. Le temps que je comprenne, je me fais doubler par Tanguy Brebion (sur son 701) pleine balle. Ah oui c'est vrai que sur cette partie de RB on est dans le même sens que ceux qui sortent de Xambes pendant 3-4km. Bah mon salaud, ça roule vite en plaque jaune :o (5e au championnat, 7e de l'épreuve; 2e Rallye2 de l'épreuve et 3e R2 au championnat, rien que ça)

Arrivée à Xambes, dernier CH de spéciale, dernier départ d'ES

ES10
Pour le dernier départ, on a le droit au drapeau :) On a toujours l'horloge pour le compte à rebours, mais on a également droit au directeur d'ES qui nous fait le départ avec le drapeau tricolore. Et ça c'est chouette [bave2]

Dans la nuit on voit que les spectateurs se font plus rares sur le pont. Au pifpaf du poteau il n'y a plus grand monde, et au carrefour avant la fin il n'y a plus un seul spectateur. J'en suis presque triste, mais je comprend que les gens en ont marre de se cailler et de se faire éblouir. La spéciale se passe pas trop mal puisque je sors mon meilleur chrono de la nuit.

ES10 - 1:22.487, finissant 53/113 et pour la 1ère fois de ma vie sur la 1ère feuille des scores [sauteamour] Romain Coquil qui scratch cette spéciale me colle quand même 15,48s :D
Morgane fera son moins bon temps de la nuit en 1:30.087, à la 87e place et à 23,04 du pilote du CTM83.

Allez hop, retour, pas de chute, fin de saison ;D

Le routier pour rentrer se passe bien. Une fois de plus on est en avance pour le dernier CH. On se félicite entre concurrents qui ont roulé ensemble. Je vois Morgane arriver sur ses roues, chouette elle termine ce rallye sans encombres.

On passe une dernière fois sur le tapis, on rend notre dernier carton, non sans avoir remercié les bénévoles (comme à chaque CH / points Stop / CP). La moto part en parc fermé pour quasi 1h (30min après l'arrivée du dernier concurrent). Il est donc grand temps de se diriger vers la buvette ;D

Image

Quelques mousses avec les copains [beer] puis direction la grande salle du "27" où il fait chaud et où on nous sert une soupe à l'oignon bienvenue pour se réchauffer. On refait le monde jusqu'à quasi 3h du mat' avec les pilotes présents, quelques officiels sympas. Puis on rentre au paddock avec Morgane et Sébastien (notre voisin de paddock en MT09). On se cale sous les barnums, petit radiateur soufflant allumé dans les pieds pour une dernière bière.
Avec ces conneries on se couche à 4h du mat' passé [sifflote]


Dimanche

Réveil vers 9h00. La nuit a été courte (CVB) mais a fait du bien.
Petit dej, tentative de douche pour se réchauffer.... et merde, pas d'eau chaude (spamafote)
Rangement du bordel, puis direction la remise des prix à 11h.

Je suis appelé une première fois pour le Trophée Européen sur le rallye. Je monte sur la 2e marche du podium, derrière le belge Patrick Pauluis, et devant le duo luxembourgeois Philippe Boisserie/Anne Diderich. Je repars avec mon trophée et un sac rempli de plein de petits goodies des partenaires du rallye (youhouuu la casquette du conseil général de Charente, le porte clé du Crédit Mutuel etc...) mais surtout avec une bouteille de Pinot des Charentes [yeah] [yeah]

Image

Je suis à nouveau appelé pour le classement du Trophée Européen sur le championnat complet. Cette fois-ci je monte sur la plus haute marche, devant Morgane (2e) et Patrick Pauluis (3e) [yeah] [yeah]

Image

Je remporte donc le premier Trophée Européen de l'histoire du Rallye Routier [yeah]

Image

S'en suit un petit verre de l'amitié (Ouh que c'est bon le Schweppes Cognac [bave2] ) auquel nous ne resterons pas longtemps.

On finit de plier les affaires, charger les motos et en route pour 8h direction retour maison [ZZZzzz]


Epilogue de la saison

Après 2 rallyes (Ain 2018 et Coteaux 2019), c'était ma première saison complète.
Si on s'est engagés sans objectif particulier à part prendre du plaisir, nous nous sommes vraiment pris au jeu.

Avec Morgane, nous aurons énormément progressé dans notre pilotage, de jour comme de nuit, sur tout type de routes, en apprenant à faire fi des gravillons, des petits virages dans le dénivelé etc... Nous aurons aussi fait connaissance avec des tas de pilotes très sympa. Le truc vraiment sympa quand tu fais la saison, c'est que tu gardes le même numéro toute la saison donc tu roules toujours avec un peu les mêmes pilotes, donc tu créé vraiment des liens sympas.

Au final, malgré notre classement général assez moyen sur chaque épreuve (mais en constante progression), nous repartons avec un certain nombre de podium et coupes dans les différents trophées, qui nous permettrons d'aller démarcher quelques potentiels sponsors pour financer la saison 2022.

Je remporte le Trophée Européen 2021
Morgane est seconde du Trophée Européen et 3e féminine sur la saison; avec la 2e qui est atteignable.

Image

Nous nous sommes vraiment pris au jeu, en prenant énormément de plaisir tout au long de la saison, Nous avons donc décidé que nous ferions tout le championnat l'année prochaine, à savoir 7 rallyes et le Tunisian Moto Tour s'il se fait.

Affaire à suivre :D

Pour vous donner une idée de ce que ça rend, voici les 2 ES jour + nuit filmées par le pilote qui est juste devant moi au classement rallye1 sur l'épreuve:

Xambes:


Aizecq:
Avatar du membre
sca
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 16092
Enregistré le : mar. 19 mai, 2009 13:48
Moto : Une grosse
Localisation : RP

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par sca »

Beau cr.
Cool pour vous
Tuono first génération, best moto Ever !!!
Fuck les rageux.
Avatar du membre
TI-Pim
Pilote 250 cm3
Pilote 250 cm3
Messages : 578
Enregistré le : ven. 26 févr., 2021 11:46
Moto : SV650S 2001
Localisation : Vosges

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par TI-Pim »

Mais c'est plus du CR, c'est un bouquin complet ton merdier ::d
Sérieux GG à vous pour les résultats
Et alors, moi, de nuit...je sais pas comment vous faites !!
Avatar du membre
Boukoff
Pilote 125 cm3
Pilote 125 cm3
Messages : 203
Enregistré le : mer. 08 mars, 2006 13:23
Moto : SV650n K3
Localisation : Salon de provence (13)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Boukoff »

Super cr !
Poignée bien essorée moulin bien rincé !!!!!!!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Merci à vous !
TI-Pim a écrit : ven. 22 oct., 2021 18:24 Mais c'est plus du CR, c'est un bouquin complet ton merdier ::d
Sérieux GG à vous pour les résultats
Et alors, moi, de nuit...je sais pas comment vous faites !!
:gene: plus qu'à trouver un éditeur :hehe:

Pour la nuit, avec de l'éclairage ça change la vie ;)
Avatar du membre
Boukoff
Pilote 125 cm3
Pilote 125 cm3
Messages : 203
Enregistré le : mer. 08 mars, 2006 13:23
Moto : SV650n K3
Localisation : Salon de provence (13)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Boukoff »

Et encore tu as que 2 additionnels en plus le top c'est 4.

Mon dernier montage sur la street avec 2 gold plus une longue porter halogène au ventre ça marcher vraiment bien.
Mais c'est vrai que ça prend de la place sur le guidon 🤣🤣

Plus des maxi Led dans les phare ou alors comme je t'avais dit prend des halogène osram nigth breaker laser.
Poignée bien essorée moulin bien rincé !!!!!!!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Boukoff a écrit : sam. 23 oct., 2021 10:57 Et encore tu as que 2 additionnels en plus le top c'est 4.

Mon dernier montage sur la street avec 2 gold plus une longue porter halogène au ventre ça marcher vraiment bien.
Mais c'est vrai que ça prend de la place sur le guidon 🤣🤣

Plus des maxi Led dans les phare ou alors comme je t'avais dit prend des halogène osram nigth breaker laser.
Il y aura "quelques modif" pour 2022 :]
Avatar du membre
Leenox
Pilote Grand Prix
Pilote Grand Prix
Messages : 7868
Enregistré le : sam. 15 juin, 2013 13:55
Moto : Katia la reine du Heavy Duty !
Localisation : Montbéliard

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Leenox »

Titounecsn a écrit : sam. 23 oct., 2021 11:19
Boukoff a écrit : sam. 23 oct., 2021 10:57 Et encore tu as que 2 additionnels en plus le top c'est 4.

Mon dernier montage sur la street avec 2 gold plus une longue porter halogène au ventre ça marcher vraiment bien.
Mais c'est vrai que ça prend de la place sur le guidon 🤣🤣

Plus des maxi Led dans les phare ou alors comme je t'avais dit prend des halogène osram nigth breaker laser.
Il y aura "quelques modif" pour 2022 :]
L'alternateur en sueur.
JEJ a écrit : je n'ai pas eu ce qu'il fallait dans le pantalon !
Avatar du membre
Boukoff
Pilote 125 cm3
Pilote 125 cm3
Messages : 203
Enregistré le : mer. 08 mars, 2006 13:23
Moto : SV650n K3
Localisation : Salon de provence (13)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Boukoff »

Pour préserver l'alternateur il suffit de séparer les feux additionnel.
Genre mon halogène ne fonctionne généralement que dans les spéciale soit 3 min max après sur le routier je coupe.
Par fois même dans le routier facile je roule juste en plein phare pour délester un peu le tout.
Après il suffit de savoir combien ton alternateur peu fournir et combien ta moto consomme.

Deja en remplaçant les 2 ampoule des phare par des Led du doit gagner 60w de conso, 2 gold runway consomme 80w du coup c'est comme si rien ne c'était passer.
Poignée bien essorée moulin bien rincé !!!!!!!
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Leenox a écrit : sam. 23 oct., 2021 11:36
Titounecsn a écrit : sam. 23 oct., 2021 11:19
Boukoff a écrit : sam. 23 oct., 2021 10:57 Et encore tu as que 2 additionnels en plus le top c'est 4.

Mon dernier montage sur la street avec 2 gold plus une longue porter halogène au ventre ça marcher vraiment bien.
Mais c'est vrai que ça prend de la place sur le guidon 🤣🤣

Plus des maxi Led dans les phare ou alors comme je t'avais dit prend des halogène osram nigth breaker laser.
Il y aura "quelques modif" pour 2022 :]
L'alternateur en sueur.
Nan mais ça va, le circuit de charge des street est super fiable :] #minijimenroadtripbastard
turt
Pilote Superbike
Pilote Superbike
Messages : 4585
Enregistré le : sam. 18 oct., 2008 22:43
Moto : SV650 S K4 YU9 "Pearl Orpiment Yellow" qui roule plus
Localisation : Jurançon, au pied des Pyrénées (64)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par turt »

Il n'y aurait pas la place pour y caser une petite lithium branchée en parallèle pour seconder le système de charge ?

Juste pour les spéciales de nuit ?
la solitude a toujours été la plus fidèle de mes amies.
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

Si éventuellement. Les batteries additionnelles sont autorisées par le réglement en plus.
turt
Pilote Superbike
Pilote Superbike
Messages : 4585
Enregistré le : sam. 18 oct., 2008 22:43
Moto : SV650 S K4 YU9 "Pearl Orpiment Yellow" qui roule plus
Localisation : Jurançon, au pied des Pyrénées (64)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par turt »

Ah oui, j'avais pas pensé au règlement en plus.

Du coup, les additionnels, je suppose que vous les démonter entre les spéciales de jour et celles de nuits, non ?
Ou les motos restent telles qu'elles durant tout le rallye ?
(le droit ou non de faire de la méca de manière limitée dessus ?)
la solitude a toujours été la plus fidèle de mes amies.
Avatar du membre
Titounecsn
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1845
Enregistré le : mer. 03 août, 2016 21:15
Moto : Street 765RS 2020 Rallye Edition - Daytona 2008 Track Edition - KTM 790 Adventure R 2019 Mud Edition
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

[RALLYE] Championnat de France des Rallyes Routiers 2021

Message par Titounecsn »

C'est à choix. Perso je les laisse toujours sur la moto, mais certains font une vraie transfo entre le jour et la nuit.
Et tu as le droit de mécaniquer autant que tu veux. Les seules zones où tu n'as pas le droit à de l'aide extérieure (même d'un autre pilote) c'est entre le point de contrôle horaire et le départ de spéciale .