*** TALC : Ma vie aux USA ***

Ici on parle de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, du boulot, des vacances, etc...
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

Skysam a écrit :Rnickey mouse :modo:
Ah ouais en effet :gene:
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
dv650
Pilote Superbike
Pilote Superbike
Messages : 4009
Enregistré le : jeu. 01 mai, 2008 11:23
Moto : 900 trident (mami triumph et 620 ktm pour jouer ;)
Localisation : gomelange

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par dv650 »

Record personnelle le village le plus petit avait 5 maison dans la foret :gene:
Avatar du membre
Rom
Pilote 250 cm3
Pilote 250 cm3
Messages : 684
Enregistré le : mar. 26 févr., 2013 19:45
Moto : SVS 1000
Localisation : Normandie, Calvados, Pays d'Auge

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Rom »

dv650 a écrit :Record personnelle le village le plus petit avait 5 huttes dans la foret :gene:
le p'ti chaperon rouge, mère grand, le loup, et les 7 nains comme voisins :mrgreen:
Avatar du membre
cocxi
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 2814
Enregistré le : mar. 15 janv., 2008 18:17
Moto : sv 650 N k8, svs 650 2001, ZX6RR piste et Nightster 1200
Localisation : 91

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par cocxi »

Chandrase a écrit : j'avais remis mon formulaire jaune pale
Ptin j'ai raté ca .... :cpavrai:
Image
Avatar du membre
Gruik
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9486
Enregistré le : dim. 31 août, 2008 21:06
Moto : Clic sur le kangourou
Localisation : stoi la localisation

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Gruik »

cocxi a écrit :
Chandrase a écrit : j'avais remis mon formulaire jaune pale
Ptin j'ai raté ca .... :cpavrai:
C est surtout les modos qui ont ratés une occasion de se taire :-/
Axeleil a écrit :Gruik Norris

Change rien champion :]
:modo:
Avatar du membre
loïc95
Modérateur
Modérateur
Messages : 10881
Enregistré le : sam. 20 août, 2011 1:14
Moto : SV 650 N k5 - Ducati Monster 1000 Sie
Localisation : Yvelines (78)

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par loïc95 »

Gruik a écrit :C est surtout les modos qui ont ratés une occasion de se taire :-/
:humhum:
Image
JEJ a écrit :Ce président est énorme :hehe:
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

loïc95 a écrit :
Gruik a écrit :C est surtout les modos qui ont ratés une occasion de se taire :-/
:humhum:
J'ai pas compris non plus :gene:

Pas de guerre anti-vert sur mon topic des USA :]
Je suis en train de vous concocter un pavé sur mon arrivée au boulot, seuls les plus courageux pourront en arriver a bout et je me ferais surement me faire bannir une fois de plus pour "post trop long" :mrgreen:
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

Le boulot, une autre grande aventure (humaine)

L’embauche

Pour résumer rapidement, pour trouver ce travail, je suis passé par la bourse de l’emploi de ma société. Sur notre intranet, toutes les filiales du groupe postent leurs besoins en termes de ressources avec des positions diverses et variées partout dans le monde. Par curiosité, je suis allé voir ce qu’ils proposaient aux USA et tous les postes que je cherchais (gestion de projet, management ou postes plus techniques) étaient situés sur le même site, en Californie du sud, proche de L.A. Comme il se trouvait qu’on avait décidé bien avant de partir aux USA pour nos vacances, je me suis dit qu’il y avait peut-être un coup à jouer. Apres en avoir discuté avec ma femme, on décide de tenter le coup.

Je postule donc pour plusieurs positions en envoyant CV et lettre de motivation et je me rend compte que le responsable des offres est le même pour les quelques postes qui m’intéressent. Je lui envoie donc directement un email (en étant dans la même boite, j’ai accès aux emails de tous les employés, ce qui facilite ma tâche) en indiquant mes motivations et mon envie de travailler pour eux. Je lui explique également que je peux me déplacer pour l’entretien. Tout ceci se déroule début aout et contre toute attente, j’ai une réponse quelques jours plus tard pour indiquer qu’il est d’accord, pour telle position et que le manager sera prêt à me recevoir. Apres cet échange de mail, silence radio.
Malgré une ou deux relances en indiquant mes dates de dispo sur L.A., qui sont fin septembre, aucune nouvelle. J’apprendrai plus tard qu’il aura été remercié … oui ici, tout se passe très vite pour ce genre de chose. :gene:

On part aux USA pour faire notre voyage, San Francisco quelques jours, puis Las Vegas, quelques jours … Toujours pas de nouvelles … On arrive à L.A. et je contacte des gens sur place pour demander si je peux passer visiter le site en tant que « collègue Français », mon seul espoir de provoquer l’entretien si le recruteur ne me recontacte pas rapidement !!! On me dit que oui, pas de souci, je peux passer … 2eme jour à L.A. et je reçois un email d’une assistante m’indiquant que je peux passer soit le lendemain, soit le surlendemain pour l’entretien. Soulagé, j’accepte une des deux dates et je passe mes entretiens. Ce qui devait durer 2h en prendra 3 ! Je repars confiant. :]

J’avais raison d’être confiant. Une semaine après les entretiens je reçois une première offre (proposition d’emploi sur contrat local). Nous sommes début Octobre.
Malheureusement pour moi, les transferts d’employés ne se passent pas « juste » comme ça, surtout quand la ressource doit être remplacée et surtout négociée avec la nouvelle entité … Apres près de 2 mois de bataille avec les Ressources Humaines et la mobilité internationale, ma seule option reste de démissionner pour me faire embaucher sur place …

Mi-décembre, je propose ma démission à ma hiérarchie après avoir validé avec les US que ça peut prendre 3 mois et qu’ils ne doivent pas me laisser tomber.
Nième rebondissement, ma hiérarchie refuse ma démission et m’indique que la mobilité est en train de me faire un contrat spécial pour pouvoir me récupérer dans 3 ans !
Le package de contrats tombe le 19 décembre 2013 et je finis mon travail le 31 janvier 2014 ! On a un mois et demi pour tout préparer et déménager aux Etats-Unis !
Modifié en dernier par Chandrase le sam. 21 juin, 2014 2:01, modifié 2 fois.
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

Le nouveau travail

Je voulais absolument qu’on parte le plus tôt possible de France car je finissais le 31 janvier 2014 mon taffe précèdent et je démarrai le nouveau le 10 février 2014 ! Ici les cycles de paiement sont toutes les deux semaines donc on peut arriver dans n’importe quel cycle et commencer en milieu de mois sans que ça ne pose de problème à la paie.

On a réussi à partir le 3 février 2014. Tout était prêt, la maison entièrement déménagée et louée, les visa récupérés auprès de l’ambassade des Etats Unis à Paris, les véhicules tous vendus (sans perdre trop d’argent), les contrats finalisés (assurances, électricité, gaz, eau, école de mon fils, etc.). Ça a été un grand challenge de tout préparer et partir, ou plutôt de déménager dans un pays étranger en moins d’1 mois et demi surtout pendant les fêtes de fin d’années.

J’ai eu une petite semaine pour récupérer du jet lag, faire les premières démarches administratives et roule ma poule. Me voilà le lundi 10 février 2014 au matin, devant le grand bâtiment qui accueille tous les employés, un mélange d’excitation et de stress sur ce qui va arriver dans les minutes qui suivent. Je me fais annoncer et j’attends devant le poste de sécurité. Mon manager vient m’accueillir en français, c’est un vrai expatrié parti il y a 40 ans de la France pour venir faire ses études en Californie et n’en est jamais reparti. Triste sort d’être condamné à bronzer sous le soleil de la Californie jusqu’à la fin de ses jours :gene:

Je savais que j’arrivais dans un environnement connu (même si ce n’est pas du tout le même métier, c’est la même boite, les mêmes process, le même jargon, etc.) avec des gens sympathiques donc je ne stressais pas trop pour ce premier jour. Mes appréhensions étaient plus sur ce qu’on attendait de moi … serais-je à la hauteur ? L’anglais ?

Les premiers jours

Je ne m’étais pas trompé, tout le monde a été très accueillant et après un tour rapide dans le service à devoir mémoriser une 20aine de noms et de fonctions, je suis allé faire un tour aux RH pour recevoir une formation accélérée pour les nouveaux embauchés. Globalement, ça reste plus ou moins la même chose, les mêmes applications métiers, les mêmes responsabilités à droite à gauche mais avec des règles propres aux pays. Petit rappel sur le harcèlement sexuel ou moral, les règles d’éthiques et de dénonciation des collègues, les règles à respecter en interne, les fringues qu’on doit porter et celles qui sont interdites, la règle du Casual Friday ou tu portes une tenue décontractée, etc.

Apres cette petite formation, mon boss m’attribue mon cube (cubicle en anglais) courant aux US. Je travaille comme mes collègues dans un grand open space donc les espaces sont séparés par des parois d’1m50 environ. Un PC, un téléphone et me voila opérationnel. :gene:
Modifié en dernier par Chandrase le sam. 21 juin, 2014 2:05, modifié 2 fois.
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

*** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

L’environnement

Je ne vais évidemment pas parler de mon boulot ici mais son environnement et ce qui est assez étonnant ici, ce sont les cafétéria, sorte d’espace aménagés en cuisine avec un ou plusieurs micro-ondes pour réchauffer la bouffe, un ou plusieurs frigo pour conserver ta gamelle, et une sorte de machine a café qui peut gérer 2 ou 3 cafetières thermos. Le « café » est paye par la boite mais il n’a rien d’exceptionnel et il est même assez mauvais (à mon gout). Il y a un lave-vaisselle, un évier et un distributeur de boisson payant.

Image

Image

Il n’y a pas de cantines alors on ramène sa gamelle … ou pas. Comme beaucoup d’européens, et certains américains qui n’ont pas la chance d’avoir leur femme qui leur prépare leur repas le matin avant de partir, on se retrouve dans les mini centres ouvertes, sorte de places ou se concentrent les magasins : des fast-food pour la plupart, quelques restaurants, et des petites boutiques … un dentiste par la, un salon de coiffure par ci, etc.

Le repas dure entre 30min et 45min tout compris et le dessert n’est jamais une option. On mange un petit plat principal avec sa boisson et on rentre bosser.
Le temps est compté et on mange pour se nourrir, on prend rarement du plaisir.

Tout prend alors du sens pour moi, les fast-food se sont développés suite à cette culture du « le temps c’est de l’argent » , on mange vite, on mange mal du moment que c’est « bon » (sous-entendu tout ce qui excite les papilles : le sucre, le gras, etc.) et que ça se prépare rapidement. La façon dont les boutiques sont regroupées en grappe …
Bref, c’est tout une culture et je me remet tout doucement dans le bain et je garde (ainsi que mes collègues français) certaines habitudes comme le petit café après le repas, on part au Starbucks pour se prendre un Expresso Doppio a $1,95 (double expresso). Même si certains ne prennent rien, ca reste un petit moment convivial qu’on partage, qui permet de décompresser, profiter du soleil en terrasse.

On essaie aussi, une fois par semaine, de manger tous ensemble avec mon équipe (on est 12 en tout) histoire de se voir car on est souvent à droite à gauche en réunion, etc.
On fait ça le mercredi et on va se chercher un repas ou prends sa gamelle et on va se loger sous les arbres derrière le bâtiment. Les équipes sont multi culturelles ici. Dans la mienne, on est 2 français, 2 taiwanais, 3 vietnamiens, 2 américains natifs, 1 italien, 2 chinois (mainland). En grande majorité des indiens et des asiatiques, ensuite viennent les ricains et les français et enfin, le reste du monde :gene:

Autant vous dire que c’est pas évident de devenir fluent dans un milieu comme celui-là et pour la petite blague, comme je bosse essentiellement avec un vietnamien (mon homologue dans mon métier) avec un accent à couper au couteau, il se dit que je commence à avoir un accent vietnamien dans mon anglais :happy1:

Le sport au travail

Comparé à la France, il manque encore le sport ! En France, je faisais du basket le mercredi et le vendredi midi. Ici, rien n’est prévu, pas de salle, ni de complexe (à part les salles de gym ouvertes H24), tout est concentre dans les Universités : Bibliothèques et autres activités culturelles, complexe sportif des fois, etc. Par contre, j’ai entendu dire que certains de mes collègues jouaient au soccer le mercredi soir (entre 17h30 et 19h). Par contre, on se change dans la voiture et on prend la douche à la maison. Ca me tente moyen …
Modifié en dernier par Chandrase le sam. 21 juin, 2014 2:15, modifié 5 fois.
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

Les transports

Bien sûr, en Californie du sud, les transports en commun sont juste une horreur car peu développés. Ce qui prend 30 minutes en voiture, prend plus de 2h30 en transport.

C’est bien sur impossible et la voiture n’est pas un luxe ici ! A L.A. par exemple, 2 lignes de métro seulement, pas mal de bus mais toujours en retard et ça prend un temps infini pour aller d’un endroit a un autre surtout que les tickets à l’unité ne tolèrent pas les correspondances. Si il y a un changement, faut payer 2 fois ! :-/

Parlons du vélo, car beaucoup de gens qui ne sont pas très loin « commutent » en vélo mais c’est très dangereux ! J’étais cette semaine encore aux urgences car ma femme et mon fils ont été renversés par une voiture. Apres 2h aux urgences et $100 de copay (j’explique un peu plus loin le système de santé), tout le monde va bien, ma femme et mon fils sont remplis de contusions et à chaque fois que je les regarde, j’ai envie de pleurer. J’ai décidé de poursuivre en justice l’automobiliste (une femme) mais ma femme refuse. J’attends le rapport de police pour me décider.

Sur la route du boulot, je passe tous les jours devant un vélo blanc (on parle de « Ghost Bike ») … Une personne est décédée suite à un accident il y a 2 mois par une voiture qui est sortie d’un parking et qui n’a pas vu le vélo (j’ai mis un lien en exemple).
Les vélos roulent ici sur le trottoir car trop dangereux de partager la route avec les véhicules sans piste cyclable (déjà que c’est dangereux quand y’en a une).
Modifié en dernier par Chandrase le sam. 21 juin, 2014 2:17, modifié 2 fois.
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

La couverture santé

Pour la couverture santé, j’ai pas mal de chance car la mienne a l’air de ne pas être trop mauvaise.

Evidemment, dans le package de base quand je suis arrivé, je pouvais choisir mon assurance suivant trois propositions dont les différences sont assez subtiles pour un frenchie qui a l’habitude de ne pas réfléchir quand il a un bobo, c’est d’aller consulter n’importe où. Ce qui devient choquant ici, c’est quand on vous demande votre avis … Je m’explique et je reviens sur les urgences de cette semaine.

Pour mon fils, je me couperai un bras s’il le fallait. On est donc allé en salle de radio pour faire la radio du crâne, une fois l’épreuve terminée, le mec me demande si je veux faire une radio au niveau de la jambe (qui était bien choquée avec une marque visible bleue/violacée et une bosse) donc un peu surpris, je lui dis que j’en sais rien et je lui demande son avis. Il me dit : C’est vous qui voyait, sous-entendu, c’est vous qui payait … Aucun avis médical (ou non médical d'ailleurs), aucune manipulation pour savoir si oui ou non, c’est cassé … Donc oui, j’ai demandé une radio … Ici, il faut réfléchir si oui ou non, vous pouvez vous permettre de faire tel ou tel acte médical car le médecin fera ce que vous voulez, vous êtes les client, mais il faut payer ! :-/
D'ailleurs, en cas de grosse intervention, on appellera votre assurance, puis votre banque ...

Une visite à l’hôpital, c’est dans les $200 pour la « chambre », c’est dans les $250 pour la consultation du médecin urgentiste, s’il y a un traitement « prescrit », ca dépend du traitement mais il faut pas compter moins de $100, une radio c’est dans les $200 et enfin la partie administrative, dans les $50 … Donc j’aurai du en avoir pour $800 mais au final, je ne paie que $100 de copay.

3 Couvertures santé possibles pour moi :
- La base EPO : mauvaise couverture, les médecins, instituts, hôpitaux, etc. doivent être dans le réseau, les copays et deductible sont raisonnables et dépenses hors de la poche limitées.
- Le Premium EPO : bonne couverture, les médecins, instituts, hôpitaux, etc. doivent être dans le réseau, les copays et deductible sont raisonnables et pas de limites hors de la poche.
- Le PPO : bonne couverture, tous les médecin, etc. sont pris en charge, les copays et deductible sont doublées et dépenses hors de la poche inclus dans les deductibles parfois.

Je résume parce que sinon c’est imbitable, faut se taper les 50 pages du bouquin pour comprendre les différences réelles entre chaque formule.
Evidemment, du 1er au 3eme, c’est de plus en plus cher, et ça devient de plus en plus cher aussi quand on prend pour une personne, un couple ou une famille.

Moi, j’ai pris le numéro 2 pour ma famille et je paie $600 toutes les deux semaines. ($1200/900euros par mois pour une couverture qui est souvent partielle, ouais ouais … chanceux français que vous êtes)

Qu’est-ce qu’un deductible ?
Il s’agit en fait de la franchise que vous payez quand vous demandez une grosse couverture (par exemple, une opération chirurgicale, etc.)
Cette franchise est limitée pour moi a $3000 par an, je ne peux pas payer plus ! C’est déjà ça mais avant d’en arriver la …
Par exemple, une opération du cœur, c’est $200 000 … Avec une assurance comme ça, vous êtes sûr de ne pas payer plus de $3000 (pour les deductibles uniquement).

Qu’est-ce qu’un copay ?
C’est une participation obligatoire pour toute consultation médicale.
Il y a une grille dans le bouquin qui vous indique le montant pour chaque consultation.
Par exemple, chez le médecin pour rhume, ou je ne sais quoi, je paie obligatoirement $20, le reste est pris en charge.
Autres exemples :
- une prise de sang pour des tests médicaux : ca coute entre $50 et $500 suivant les tests effectues, je paie $0
- une visite chez le médecin pour mon fils : ca coute entre $100 et $200, je paie systématiquement $20 (copay)
Quand je dis "ca coute", c'est ce que le medecin, le labo ou l’hôpital facture a l'assurance
Tout est dans une matrice qui permet de savoir ce qu’on paie, ce qu’on paie pas, etc.
De plus, je reçois un compte rendu complet de qui paie quoi et si je dois encore de l’argent ou non.
Parce que comme tout, on peut payer a crédit …

Qu'est ce que le hors de la poche ?
Il s'agit de tous les frais qui ne sont ni copay, ni deductible et qui sont tout de meme payes par moi :gene:
J'avoue que cette condition dans mon assurance me fait assez peur mais a priori, quand on est jeune et en bonne sante, ca passe :mrgreen:

Qu’est-ce que le réseau ?
C’est un ensemble de médecins, d’hôpitaux, etc. qui s’inscrivent sur un registre particulier (celui de votre assurance) pour bénéficier de leur client. Il y a donc un registre par assurance puisque chaque assurance a son propre réseau.
Evidemment, plus le réseau est gros, mieux c’est (différence majeure entre EPO et PPO) car avec mon assurance, si je ne vérifie pas que mon médecin, mon hôpital ou que sais-je n’est pas dans le réseau, je ne suis pas remboursé ! Par exemple, pour les urgences, j’aurai du payer $800 mais par chance, elle est dans mon réseau ! :happy1:

Evidemment, les meilleurs réseaux sont dans les plus grosses boites d’assurance qui font payer le « premium » super cher (le premium, c’est le prix que coute l’assurance).

Je ne sais pas si c’est plus clair pour vous mais beaucoup de choses s’expliquent : on me demande mon avis pour un acte médical, on me demande D’ABORD ma carte bleue dans les centre de soin (sorte de cabinets médicaux), on peut choisir son hôpital en cas d’urgence mais il faut le notifier aux pompiers qui vous emmènent, etc.

Ce système est très choquant puisque ce sera votre assurance qui décidera de votre sort.
Si vous êtes très mal assuré, vous pouvez décider de vivre mais de payer toute votre vie pour l’intervention chirurgicale qui vous a sauvé la vie.

Dernier point, j’ai un fitbit collé à la ceinture et mes résultats sont envoyés sur le serveur de mon employeur, enfin une boite de "wellness" paye par mon employeur pour garder ses ressources en bonne sante. :hehe:

Ils ont également accès aux résultats de ma prise de sang obligatoire en début d’année qui détermine mon niveau de cholestérol, etc. J'ai meme le droit a un coach personnalise pour me motiver a bouger mon luc et a lui parler quand je vais pas bien :frime:

A la fin de l’année, si j’ai atteint mes objectifs en terme de « sante » et que je suis en bonne/meilleure santé, je bénéficie de 15% de remise sur mon premium (reduc de $200, ça se refuse pas).

Ça, c’est juste inconcevable en France mais ainsi va le système américain.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout :merci:
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
sca
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 15992
Enregistré le : mar. 19 mai, 2009 13:48
Moto : Une grosse
Localisation : RP

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par sca »

Merci de toutes c'est précisions.

Je suis choqué du système de transport à L.A, t'es sur que tu n'as pas vu de bouche de métro quelque part ? C'est inconcevable qu'il n'y ai que deux lignes !!!!

Le système de santé est honteux !!!!

Plus ça va, avec ce que tu dis sur le compte crédit, système de santé, plus je me dit que le rêve américain n'est qu'une vaste fumisterie.

Tout pour les gens aisés et rien pour les gens modestes, un beau pays de connards quoi.
Tuono first génération, best moto Ever !!!
Fuck les rageux.
Avatar du membre
Chandrase
Légende vivante
Légende vivante
Messages : 9014
Enregistré le : jeu. 05 janv., 2006 14:28
Moto : GSXR 750 k6 Full Black vendue
Localisation : LA, CA USA

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par Chandrase »

sca a écrit :Je suis choqué du système de transport à L.A, t'es sur que tu n'as pas vu de bouche de métro quelque part ? C'est inconcevable qu'il n'y ai que deux lignes !!!
Apres verifications, il y a plus que 2 lignes, il y en a 8 (6 sur rail et 2 sur roues) ...
Je ne sais pas pourquoi mais quand j'etais venu en septembre, on avait cherche et trouve que la ligne rouge et la jaune ... :0
https://www.google.com/maps/@34.0022852 ... a=!5m1!1e2

Une carte de L.A.
Image

J'ai fait un test: Aller de l'aeroport de L.A. sur Hollywood Blvd
=> 1h30 min en transport contre 50 min avec les bouchons en voiture
C'est pas trop mal ...

En dehors, de L.A., les transports sont uniquement en bus et les lignes très mauvaises ...
Typiquement la ou on vit, ca prenderai 2h30 en bus contre 30 min en voiture.\
Y a un facteur 2 a 5 entre le temps voiture et le temps bus.
Monde de merde. (George Abitbol)
Avatar du membre
FlOw-83
Pilote Supersport
Pilote Supersport
Messages : 1710
Enregistré le : dim. 26 sept., 2010 10:25
Moto : Nada
Localisation : Madrid

Re: *** TALC : Ma vie aux USA ***

Message par FlOw-83 »

Sympa toutes tes explications.

Je rejoins un peu les dire de Sca. Tu es aisé tu es le king en quelque sorte, tu es normal = clochard presque car tu peux rien te permettre.

Dans le monde du boulot on ma souvent rabâchais que les USA sont plus dans l'esprit de compétition entre eux etc... et qui ne vit souvent que pour le boulot pour vite monter d'échelon. Est ce que tu as ressenti se système de compétition ?

Aussi petite question par rapport à ton embauche, si tu as dus démissionner pour être embauché dans la même société au USA, du coup tu cotise pas pour la retraite française etc... ??

Je prend pour exemple qui est expatrié à Singapour, il a dus lui aussi démissionné de son entreprise et après il s'est fait embauché dans la même boite à Singapour, lui par contre il cotise en rien pour la France et il a pas une sort de contrat sur 3 ans comme tu en a parlé plus haut.

C'est le seul trucs qui reste un peu flou.
Chandrase a écrit : Nième rebondissement, ma hiérarchie refuse ma démission et m’indique que la mobilité est en train de me faire un contrat spécial pour pouvoir me récupérer dans 3 ans !


Sinon merci de tes explications on se rend mieux compte de challenge de vivre la bas :gene:
" Il n'y a pas de bonne moto ou de mauvaise moto, mais que des motos qui nous comblent de bonheur quand on les monte ". :mrgreen:
tazon33 a écrit : J adore :ghee: